Chronique | Korn - UnTitled

Erick 31 juillet 2007

Depuis quelques années la carrière de KORN bat plutôt de l'aile. Après avoir sorti un album très séduisant, beaucoup plus Metal et profondément sombre intitulé Take A Look on the Mirror, le groupe s'aventure dans l'expérimentation d'un nouveau son sur See You On The Other Side. La sortie de ce dernier ayant été précédée du départ de Head, l'un des piliers du groupe, le public se désintéresse d'un album pourtant intéressant. La poisse n'en a pas fini avec eux et les sépare de leur batteur. KORN effectue désormais un retour partiel à ses anciennes productions mais ne rencontre toujours pas le succès escompté. Après une intro funeste, de bon goût, l'album amorce sur Starting Over. La première impression est un agréable cocktail entre le travail sonore abandonné depuis un temps et le nouveau son plus indus obtenu sur le dernier album. Le groupe semble miser beaucoup sur les atmosphères et cela va se confirmer avec Bitch We Got A Problem. Le groupe en profite pour faire des expérimentations avec Do What They Say ; ou est-ce des bidouilles ? Difficile de prendre ces essais du bon pied et malheureusement l'intérêt se dissipe progressivement avec les morceaux suivants et ceux jusqu'à la fin de l'album, à quelques exceptions prêt. Comme avec les morceaux Kiss et Hushabye ou encore Love & Luxury par exemple qui sont assez mélodieux et restent dans la continuité du dernier album. Les mélodies ne sont pas passionnantes de manière générale et le reste n'offre quasiment aucune accroche. L'album est fragile et triste, à la hauteur du constat sur lequel on abouti au sujet de KORN, un groupe qui jouait en grande partie sur l'impact, le rentre-dedans de ses compos. Le baptisé UnTitled serait-il à l'image du flou artistique que semble traverser la bande de Baskerville depuis quelques temps ? Nous auront la réponse bientôt avec le retour de Head dans la scène Metal et son éventuelle participation au successeur de cet album.