Chronique | Hocico - Memorias Atras

Pierre Sopor 26 février 2008

HOCICO n'avait plus proposé de nouvel album depuis 4 ans, nous laissant avec un Wrack And Ruin à l'accueil mitigé. En effet, la formation culte dark electro méxicaine aurait tendance à s'essouffler, à se répéter, et finalement à tomber dans les travers caractéristiques des autres leaders du genre (SUICIDE COMMANDO, WUMPSCUT, etc...). Avec Memorias Atras, le duo prétend tirer un trait sur le passé, prendre un nouveau départ. On retrouve cependant ce qui a fait le succès du duo : le chant hargneux de Erk, accompagné de mélodies horrifiques et de beats assassins. Mais HOCICO s'oriente également vers un résultat plus mélodique, comme sur Taste The Waste ou l'excellente instrumentale et mélancolique Metamorphous, preuveque les mexicains peuvent s'en sortir aussi très bien avec les passages plus ambiants. L'enchainement de titres très orientés dancefloor (About A Dead par exemple, le premier single) lui donne néanmoins un coté indigeste. Cette succession peut lasser, la recette reste connue, et Memorias Atras n'est pas non plus une révolution. Mais le retour du duo avec un album qui propose une certaine richesse sonore et mélodique, tout en conservant les ingrédients de sa réussite, est un événement méritant l'intérêt qu'il suscite.