Chronique | The Old Dead Tree - The Nameless Disease

Erick 17 mars 2003

À la suite de l'excellente démo The Blossom qui nous dévoilait We Cry as One dans sa première version, THE OLD DEAD TREE sort son premier opus The Nameless Disease moins de deux ans après. Un album déchirant et tortueux interprété par un metal gothique aux tendances doom / death puissant et limpide. On apprend que le titre de l'album est un hommage à leur premier batteur, suicidé. Cependant la plupart des morceaux déjà composés à l'époque de The Blossom construisaient déjà cet esprit sombre et étaient enregistrés avant le drame. L'album concept suit donc la plupart des étapes émotionnelles qui précèdent le suicide. Il est doté d'une grande diversité de rythmes et d'atmosphères entre des passages plutôt death, avec un chant hurlé et riffs lourds, et des passages plus ambients en voix claire, aux mélodies tragiquement enchanteresses. La piste We Cry as One qui ouvre l'album propose à elle seule un bon échantillon de la palette musicale du groupe. S'en suit It Can't Be plus entraînante précédent la vague dépressive de How Could You ? ! Seul répit sur Joy & Happiness un peu décalée par rapport à l'ensemble ... Les titres s'enchaînent parfaitement à la manière d'un récit. Un bijou qui nous laisse sur ce message inscrit au cœur du CD : "You are What You Listen"... Un album qui a valu à THE OLD DEAD TREE d'être propulsés dans de nombreux festivals internationaux, et coups de cœurs de nombreux disquaires.