Schultz : De la musique à écouter, mais pas que

Interview | Schultz : De la musique à écouter, mais pas que

Erick 04 juin 2007 Erick

Schultz est un projet solo electro fetish expérimental mêlant concepts artistiques et compositions musicales. Projet assez atypique qui mérite d'être défendu. Aussi, profitons de cette interview pour les laisser eux-mêmes nous parler de leurs travaux.

Expliquez-nous le concept de votre musique.
Schultz : Avant tout, je souhaiterais faire quelques précisions suite à la petite présentation que tu as faite. Schultz est un projet solo uniquement gérée par moi-même, comme Vdrey, qui le fait lors de ses créations. Nous sommes deux artistes indépendants l'un de l'autre et nous nous retrouvons lors de performances que nous faisons ensemble. Je m'occupe alors de la partie musique et Vdrey de la partie artistique.
Pour revenir à ta question, il n'y a pas vraiment de concept si ce n'est avant tout de faire passer un bon moment au public en se faisant plaisir et de permettre aux personnes présentes de s'interroger sur le spectacle qu'ils viennent de voir. Nous nous sommes rencontrés lors d'une manifestation où je mixais tandis que Vdrey exposait ses oeuvres, il y a maintenant 5 ans.

Vous rencontrez quel genre de public ?
Vrey : Suite à des performances, je n'ai pas eu l'occasion de rencontrer trop de public, les gens ayant plutôt tendance à se tourner vers Schultz que vers moi, qui suis d'un naturel réservé. J'espère que le concept de ces performances rendent les personnes présentes plus ouvertes d'esprit et sans limites !
Schultz : Généralement, je trouve l'accueil du public très bon, même si certains - comme il m'est arrivé de le lire sur des forums - se demandent encore le pourquoi du comment plusieurs jours après. Pour les lieux, je suis ouvert à toutes propositions dans la limite du raisonnable car il nous faut un minimum d'espace tout de même pour réaliser tout cela.

Quel genre d'affiches ou d’événements souhaiteriez vous couvrir ?
Vdrey : J'ai eu le plaisir de rencontrer le Baron Von Smock du groupe Bak XIII qui m'a ouvert les portes de l'Usine de Genève mais aussi les Happy Maniacs qui sont des performers, photographes de Genève avec qui j'ai quelques projets de collaborations. Personnellement j'aimerais couvrir plus d’événements fétichistes et de gros festivals indus.
Schultz : J'ai pu rencontrer d'autres groupes ou projets par le biais de soirées avec qui j'ai pu échanger mes impressions ou faire des collaborations (les Wäks par exemple). Sinon, j'oriente mes recherches vers des lieux ou événements assez importants essentiellement en Europe pour l'instant mais je suis ouvert au monde entier, donc si vous souhaitez un concert chez vous n'hésitez pas à le réclamer !

Quels sont les thèmes que vous abordez ?
Scultz : Comment dire... Il n'y a pas réellement de thèmes imposés, je pars parfois d'une idée qui m'est venue comme ça en faisant tout autre chose ou d'un son, un bruit que j'entends et qui m'inspire. Il m'arrive souvent de passer des heures à composer un titre puis de l'abandonner ou de le mettre de coté et d'y revenir plusieurs jours ou mois plus tard. Pour le choix des titres, je réécoute généralement le morceau fini plusieurs jours après et le nom du morceau me vient en fonction de ce que l'écoute m'inspire.

Comment intervient Vdrey dans tout ça et quel genre de peintures réalise t-elle et avec quels moyens ?
Vdrey : Je souhaite que les gens ne fassent pas qu'écouter lors d'un concert, donc je leur fais travailler leur esprit et leur imagination par le biais de peintures improvisées que je réalise durant le concert en y apportant une touche de fétichisme et d'érotisme. On peut qualifier mon style de peinture comme expressionniste. J'utilise pour cela des moyens essentiellement alimentaires mais parfois d'autres substances plus ou moins douteuses dont je m'abstiendrai de révéler les compositions exactes.

Où peut-on découvrir tes toiles ?
Vdrey : À l'heure où paraîtra cette interview, certaines de mes oeuvres seront en vente sur ebay. Pour les expos, je suis actuellement en contact avec plusieurs galeries mais rien n'est encore défini. Pour suivre l'évolution de tout cela, rendez vous régulièrement sur ma page MySpace.

Un album verra le jour courant juin, comment allez-vous présenter ce concept dans ce petit format ?
Schultz : Nous sommes 2 entités bien distinctes l'une de l'autre et ce CD reprend donc uniquement mon univers, Vdrey n'étant pas du tout intervenue dessus, si ce n'est pour m'apporter son avis au fur et à mesure de son avancement. Le concept de performance à deux n'est pas du tout présent dans ce CD.

Peux-tu nous dévoiler quelques informations sur son contenu ?
Schultz : Ce CD contient 13 titres qui s'enchaînent pour n'en former qu'un seul. Il contient quelques remixes ainsi que des surprises. Hormis la musique que j'ai composé seul, ce disque est une série de collaborations effectuées pour la plupart avec des personnes que je ne connais pour certains que par le biais du net. Le logo a été réalisé par migrob de Convulsions Sonores, le graphisme par Lyphilia de Transit Mag, le mastering par Les Arts Minis et les remixes par Sig-Nal Efekt, les Wäks et Dataraper. Il sort sur le label Urgence Disk Records qui s'occupe aussi de la distribution dans plusieurs pays. Les lieux où se le procurer seront en ligne très bientôt sur mon MySpace ainsi que la possibilité de l'acheter directement en ligne. Un peu de merchandising sera dispo aussi le 10 juin 2007 mais tout cela s'étoffera au fil des jours suivant la sortie de l'album, le temps que tout se mette en place.

Souhaitez-vous remercier quelqu'un ou faire un hommage à des groupes ou artistes peintres qui vous inspirent ?
Vdrey : Pour l'inspiration, je dirais mon grand père (Ldrey), Munch, Otto Dix, Schiele, Bernard Buffet. Pour les remerciements, ma mère qui m'a donné l'envie de continuer mon art.
Schultz : Pour les groupes qui m'inspirent, il y en a trop à citer et je pense que leurs influences sont clairement présentes dans ma musique. Pour les personnes, je souhaite remercier le Baron Von Smock pour son aide et son soutien, tous les participants à ce disque et toutes les personnes qui se rendent aux concerts, prennent des photos, des vidéos, nous écrivent, bref qui nous soutiennent ! Vdrey : Merci à toi et j'espère à bientôt.

Interview réalisée le 04 juin 2007 par Erick