Kulture Noir - 2010-05-22

Kulture Noir - 2010-05-22

Erick 22 mai 2010

Pourrais-tu commencer par nous présenter l'association ?
Davina : Kulture Noir est une association loi 1901 qui organise des concerts, festivals, soirées et évènements souvent ponctués d'expositions, etc. Elle est née fin 2008 de la rencontre de plusieurs personnes ayant des influences musicales et fréquentant des milieux différents dans l'underground, initialement moi, qui ai tout d'abord fait mon apprentissage par le heavy metal (j'avais 15 ans peut-être !) et la new wave avec ma s?ur qui était ado dans à la fin des années 80 (!) puis j'ai évolué vers les tendances electro / goth vers l'âge de 19 ans (j'en ai 26 aujourd'hui). Mon ex petit-ami s'est greffé au projet et a ramené ses influences rock / psycho / new wave. KN est partie d'un pari très simple mais osé où ici à Bordeaux les gens ne se mélangeaient pas trop : les ouvrir à différentes musiques, briser les clivages, puisqu'après tout, nous sommes pour beaucoup des descendants du punk et du rock n' roll, promouvoir la scène locale et surtout rendre la musique accessible à tous avec des concerts de qualité à un prix abordable ! A Bordeaux nous sommes aujourd'hui plusieurs associations à travailler ensemble, dans ce créneau-là. Elles sont plus ou moins spécialisées et d'une certaine manière se complètent !

Dans quels lieux prennent place ces évènements ? Est-ce uniquement à Bordeaux et ses alentours ?
Davina : KN a en effet quelques lieux fétiches dans Bordeaux ! Pour les grands évènements electro / indus avec concerts, expositions, set DJ, par exemple, j'en réfère souvent au patron du bar "le Lucifer", qui a une bonne scène et un espace assez large qui permet d'afficher des photos au mur, installer des stands... c'est un bar à bières belges, assez incontournable ! Grâce à Jean-Yves, le patron des lieux, quand l'asso a traversé un petit passage à vide en Mars 2009 avec le changement de bureau, nous avons pu envisager de délocaliser chez lui une grosse soirée qui était initialement prévue dans une salle où les frais devenaient monstrueux. "Around the Boudoir", dont le thème était le fétichisme, qui comptait expo, concerts, stands, projections, performances, pôle culturel avec librairie, dédicaces d'ouvrages, etc. a pu être maintenue et le bilan fut très encourageant. Cette année, le 09 Octobre, la suite arrive, même lieu, même concept, mais autour du cabaret et du burlesque ! Sinon, KN organise aussi au "Fiacre", un sound bar plutôt punk / rock qui a accueilli son Rock Invaders Fest le 03 Avril 2010, et est aussi l'un des lieux d'accueil du H5KN Fest (ancien Dark Fest), un festival national créé par l'asso Hangar 5, co-organisé par KN. Sinon, nous ne sommes pas bloqués sur ces lieux pour autant, puisque nous avons participé avec d'autres associations et intervenants de la scène, à des soirées qui ont eu lieu dans d'autres bars ou salles (nous soutenons un tremplin rock qui aura lieu au BT59 le 06 Mai), nous sommes en partenariat avec des assos de Nantes et Paris, et nous envisageons de produire des évènements dans d'autres villes, comme Bergerac.

Avec quels groupes de la scène locale aimes-tu travailler ?
Davina : Le destin a fait que je travaille souvent avec Herein, un groupe de dark rock / cold / noise Bordelais qui fait parfois appel à l'asso pour animer ses concerts avec un petit set DJ que l'asso a programmé plusieurs fois et au programme du Rock Invaders Fest au Fiacre ! C'est un groupe qui existe depuis quelques années maintenant et a changé de chanteuse. Leur ancienne chanteuse programme avec KN de temps en temps justement. Ici, les liens se font vite, tout le monde se connaît ou se croise, se rencontre, pour peu que l'on nourrisse les mêmes émotions en écoutant ce que l'on aime ou souhaite faire partager ! L'année dernière KN a organisé la soirée "Around the Boudoir" au Lucifer, destinée à ouvrir les yeux des gens sur le fétichisme, en vulgarisé l'aspect en offrant une vision très subjective du contenu, si vous préférez... C'est devenu un évènement récurrent car cette année nous faisons la "part two" qui ouvrira les portes du monde du cabaret, sur fond d'electro-dark, avec toujours au programme des photographes locaux (Gwen B., Alicia R., Dark Leeloo, Hilda Alonso), librairie, shows de cabaret, concert de Arsch Dolls, performances, projections, stands de créateurs, battle de deux créatrices de corset local ! Sinon, l'"Industrial Party" que l'on refait cette année avec des concerts et set DJ qui tourne autour de l'EBM, l'electro/pop, electro/dark et electro/indus, le bon vieil indus rangé dans un tiroir que l'on ressort pour l'occasion aussi. Des sons underground 90s et plus actuels... je vais essayer de glisser un Prodigy on a tous baigné là-dedans... Le public des soirées de KN est assez vaste mais reste profondément ancré dans les sonorités underground 80 : batcave, new wave, electro, rock et punk aussi. Ce sont des curieux, des gens qui sont " tombés " sur un évènement, des amis, du bouche à oreille et des personnes qui aiment vraiment la musique pour le lot d'émotions qu'elle apporte et de bons souvenirs qu'elle rappelle en général...

Parle-nous d'un évènement qui t'as particulièrement marqué ?
Davina : La toute première soirée officielle, dans le cadre du Dark Fest 2009 sans hésiter ! L'organisatrice, qui est une pote, nous avait proposé d'intégrer une soirée que nous organisions le Vendredi dans la programmation du Fest (qui est national et s'étendait sur trois jours à ce moment) pour se simplifier la tâche car elle organise seule et nous rendre service. Elle avait parlé de l'évènement à un journaliste de Sud-Ouest, notre gros journal local qui avait fait un article dans la rubrique musicale. on a vu débarquer plus de 130 personnes au petit bar où nous faisions notre petite soirée où jouaient deux groupes avec un set DJ à la fin ! On s'est mis à trois pour faire les adhésions tellement on a halluciné, ça rentrait de partout. Le bar n'avait jamais connu autant de monde. Un sacré épisode heureux qui nous a permis de bien démarrer, nous constituer une bonne mailing list et refaire le Dark Fest l'année suivante sous le nom de H5KN Fest. Merci Amandine (de l'asso Hangar 5), t'es une cheffe !

Comment vous gérez l'organisation des évènements ?
Davina : Généralement on organise des évènements de façon indépendante, mais j'apprécie de collaborer avec certaines personnes ici qui m'ont apporté une aide précieuse en m'apprenant les fils de l'organisation, ou en soutenant de différentes manières les évènements KN pour les rendre réalisables, sans lesquelles l'association n'aurait pu faire son chemin. Je pense à Off qui a été membre fondateur de KN, qui organise à Bordeaux depuis une vingtaine d'années, à Misspir (Amandine) de Hangar 5 qui a offert à KN l'opportunité de figurer à l'affiche du Dark Fest, à Jean-Yves, le gérant du "Lucifer" bien évidemment sans qui Around the Boudoir n'aurait jamais vu le jour... il nous arrive aussi de faire appel à des DJs d'autres associations, comme DJ Drone de l'association Nocturnal Motion, qui est aussi chanteur de Techny-call X et Dark Line Spectrum, deux formations bordelaises electro indus et electro dark à découvrir !

Quelles ambitions tu te fixes à travers KN ?
Davina : Promouvoir la scène locale et les nouvelles formations Bordelaises qui mériteraient d'être découvertes du public par tous les efforts qu'elles font pour offrir un renouveau ou de nouvelles ouvertures sur un style musical. Et bien sûr, faire plaisir aux gens aussi, en les emmenant à découvrir d'autres choses. Musicalement j'ai des goûts assez éclectiques, mais les scènes electro / goth et métal / punk m'ont beaucoup apporté en me permettant d'exprimer les émotions que je ressentais, de poser un nom sur ces ressentis que je trouvais si singuliers, les faire partager. Elle m'a aidé à accepter ma différence au fil des années, à la cultiver de manière positive, et évoluer de sorte à pouvoir lui donner à mon tour quelque chose. Je sais que je vais me heurter à des murs car j'ai une personnalité particulière mais si ce que je tente d'apporter est pris comme tel à sa juste valeur, alors ce sera pour moi et pour KN la plus belle des récompenses. En ce sens, ce peut-être défini comme une ambition.

Aurais-tu un message à faire passer ?
Davina : J'ai un message à faire passer oui, mais aux détracteurs de KN (rires). Je voudrais les remercier d'émettre des critiques sur l'association, puisque j'y suis très sensible : les critiques objectives d'une part, même si elles n'en ont pas toujours l'air, car ce sont celles qui me font me remettre en question et donc avancer positivement et les critiques gratuites d'autre part, qui malgré elles susciteront toujours un intérêt du public et donc l'inverse de l'effet souhaité, mais ça, les mauvaises langues ne l'ont toujours pas compris...

Aurais-tu envie de fournir d'autres renseignements sur vous ?
Tout à fait, je vais répondre à ta question précédente et donc faire passer un message aux lecteurs et aux groupes... Si vous voulez plus d'informations sur ce qu'organise Kulture Noir, les styles qu'elle promeut, et les groupes qu'elle programme, notamment ceux de la scène locale qui ne demandent qu'à être découverts et faire partager leur démarche musicale, je vous invite à vous connecter sur le profil MySpace de l'association. Vous y découvrirez aussi les liens vers les autres associations Bordelaises underground, Bordeaux étant une ville assez militante culturellement, où les scènes electro-dark, punk, goth, indus, noise, etc. sont représentées par de nombreuses associations, plus ou moins éclectiques. L'association Nocturnal Motion tient par ailleurs un agenda incontournable des soirées underground s'y organisant |voir|.

Quelle programmation va suivre en 2010 ?
Davina : 2010 marque le retour de la soirée "Around the Boudoir" au Lucifer, deuxième partie : Electronik Kabarett, le 09 Octobre au Lucifer... cette fois-ci, l'édition propose d'ouvrir les portes de l'univers du cabaret, avec au programme un pôle culturel avec librairie, projections, exposition de photos d'artistes locaux, et différents concerts et spectacles sur scène : le concert de Arsch Dolls, groupe electro dark Aixois, cabaret parisien "Les Trentes Glorieuses", spectacle "L'Etreinte" de Polichinel (groupe Nantais), et défilé de deux créatrices de corsets lors d'un "match amical". Stands et sets DJs pour l'animation ! Sinon, il y a déjà eu le 03 Avril, le Rock Invaders Fest (dark rock) avec D.I.R.T + Here[in] et Roman Noir, des groupes locaux, et le 07 Mai, Industrial Party part. 2 avec les concerts de ERDöll (Electro indus/Toulouse) et Novus UK (electropop indus / Angleterre) et un mix DJ electro / indus.

Interview réalisée le 22 mai 2010 par