Chronique | Punish Yourself - Gore Baby Gore

Erick 24 avril 2006

Gore Baby Gore est le très attendu successeur de Sexplosive Locomotive, un album qui a marqué au fer rouge toute l'agressivité et la puissance de PUNISH YOURSELF. Ce retour s'opère avec un album beaucoup plus posé et plus rock'n'roll voire rockabilly avec un mixage qui remet plus en avant les cordes. Conjugué avec des grosses guitares bien lourdes, et une voix torturée et machiavélique, l'ensemble donne un très bon résultat. Les rythmes et les ambiances plongent l'auditeur entre de vieux films d'horreurs et du dancefloor moderne sous un déferlement de sons psychédéliques.

Si l'on se rapproche un peu de la composition de cet album, ses points majeurs sont la gestion du set avec les quelques battements aérés de courte durée effectués entre des morceaux opaques. Des titres plus jazzy composent cet opus tels que Sister Apocalypse ainsi que Las Vegas 2060's au saxophone, on se croirait presque dans une BO de David Lynch. Gore Baby Gore se présente comme un ensemble relativement varié, un cocktail explosif et cohérent à la fois. Cette variété est mise en avant par les nombreux guests présents sur la galette (Candice de ETHS, Jean-Luc deMeyer de FRONT 242 et SIDILARSEN pour n'en citer que quelques-uns). Sans faire les révolutionnaires, PUNISH YOURSELF nous livre un bon album déjanté mais qui manquerait d'un zeste de violence des débuts !

A noter : Ce nouvel opus est accompagné d'un DVD intitulé The Voodoo Gun Night Live qui présente les incontournables prestations scéniques de la formation.