Chronique | Punish Yourself - Cult Movie

Pierre Sopor 03 septembre 2007

Un film culte est avant tout un film qui marque les esprits, un film qui influence son genre, sans pour autant être forcément connu auprès des masses. PUNISH YOURSELF, selon cette définition, est donc un groupe culte. Après Gore Baby Gore qui contenait de nombreuses voix avec des invités prestigieux tels que Jean-Luc de Meyer de FRONT 242 ou Candice de ETHS, celui-ci n'en contient plus aucunes. Cult Movie est uniquement instrumental, même si par-ci par-là les douces voix de vx69 ou Miss-Z se devinent. L'idée étant de proposer une bande son potentiel pour un film, mais un film à la PUNISH YOURSELF. Malgré un background orienté à fond sur la déconne et le trash, on ne peut qu'admirer la créativité du groupe, la variété de ce qu'il nous propose et son évolution, trahissant non seulement un talent immense mais aussi une culture musicale et une ouverture d'esprit très appréciable. Cult Movie est donc composé de titres à la PUNISH mêlant attitudes et musiques : jazz, fluo, punk, industriel. L'album est composé de titres énervés et d'autres véritables chefs d'œuvres de musiques d'ambiance. Parmi toutes ces compositions bien reliées, il se dégage une ambiance fun-horrifique, une parade monstrueuse dégénérée, mais aussi souvent empreinte de mélancolie. Référentiel jusqu'à sa pochette inspirée de The Process des SKINNY PUPPY, Cult Movie regorge de nappes d'ambiance si typiques de nos amis fluos et est riche en trouvailles. PUNISH YOURSELF réussit donc le tour de force de sortir un album instrumental s'écoutant d'une traite, sans que l'absence de paroles ne dérange. Ce groupe explore de nouvelles voies, mais donnent l'impression de savoir parfaitement où ils vont. A connaître !