Chronique | Joachim Witt - Bayreuth 3

Erick 26 janvier 2006

JOACHIM WITT revient après plus de 20 ans de carrière, avec une œuvre en 3 albums sous l'intitulé Bayreuth, qui est un hommage à Wagner, le célèbre compositeur Allemand qui a fondé son opéra dans cette ville Allemande ; lieu qui par la suite sera très apprécié de Hitler. Ce retour s'effectue avec un changement total de sonorités et une voix rauque. Il collabore d'ailleurs avec les membres de APOCALYPTICA pour les parties au violoncelle de Bataillon d'Amour présent sur Bayreuth 1. Bayreuth 3 est probablement le plus conceptuel des trois albums et cela se ressent dès l'artwork faisant une référence évidente à l'Allemagne des années 1940, son développement industriel, ses folies (les cabarets) et cette guerre qui pèse dans les esprits. Cet album recueille aussi beaucoup des meilleurs titres qu'il a composés avec Ich Spreng den Tag, Ahhh !!!, Menschen, Tiefenrausch, Wo Versteckt sich Gott, la magnifique balade Wem Gehört das Sternenlicht et Abendrot en duo avec le chanteur de LACRIMOSA. Ahhh !!! est l'une des pistes les plus agressives de l'album avec un déferlement de guitares et une voix de contes de fées Burtoniens. D'autres titres sont tapissés en arrière plan de chœurs fantomatiques et sons de mandoline, créant une atmosphère profondément funeste. L'ensemble de l'album est un pilier baroque taillé dans la glace...