Chronique | Hocico - Tiempos De Furia

Pierre Sopor 01 octobre 2010

Dans un genre étouffé par une cohorte de projets cherchant vainement à cloner leurs maitres, il est bon de voir ce dont ces modèles sont justement encore capables. Et si le dernier Suicide Commando avait su convaincre, il restait au duo mexicain à donner un successeur à 'Memorias Atras'. Si on l'osait, on se risquerait à dire "Hocico dit, Hocico fait!". Reprenant ici et là les marques d'accalmie du précédent album (la très froide 'Lost Fate' au rythme lent et angoissant), 'Tiempos De Furia' est surtout un condensé explosif de savoir-faire. On y retrouve ce qui fait le succès d'Hocico (certaines mauvaises langues diraient les stéréotypes du genre) : des mélodies travaillées pour des titres dansants, et une bonne dose de rage. Qu'il s'agisse de nous glacer le sang ('I Want To Go To Hell') ou de le faire couler sur le dancefloor ('Hey...It's Me' par exemple, ou la tuerie 'Altered States'), Hocico sait comment s'y prendre. Personne n'en doutait d'ailleurs, et si l'on peut leur reprocher une certaine redite, il conviendrait peut être plus de parler d'une marque de fabrique reconnaissable et attendue des fans. Et même si il arrive au duo de parfois rater son coup (certains titres semblent manquer d'inspiration et tomber dans la facilité), l'ensemble est rapidement addictif. Avec 'Tiempos De Furia' Hocico garde une bonne longueur d'avance sur sa multitude de suiveurs et prouve que, oui, l'électro dark peut encore captiver, et délivrer une dose de vraies ténèbres bien sombres à un rythme irrésistible.