Architects + Bury Tomorrow + Stick To Your Guns @ CCO Jean Pierre Lachaize - Lyon (08 novembre 2016)

Live Report | Architects + Bury Tomorrow + Stick To Your Guns @ CCO Jean Pierre Lachaize - Lyon (08 novembre 2016)

Manon Nadolny 09 novembre 2016 Isaura Scarlet Manon Nadolny

Mardi 8 novembre, le CCO (Villeurbanne) accueille ARCHITECTS, STICK TO YOUR GUNS et BURY TOMORROW pour une soirée 100% core. Le concert affiche complet, l'ambiance promet d'être explosive !

Bury Tomorrow

BURY TOMORROW est un groupe de metalcore mélodique formé en 2006. Les anglais ont signé leur quatrième album studio intitulé Earthbound début 2016. Ce soir, c'est à eux d'ouvrir le concert, tandis que la salle se remplit progressivement.

Une entrée rapide, et les premières notes de Man on Fire (Runes, 2014) commencent avec légèreté, suivies de la déflagration vocale de Daniel Winter Bates. Le chanteur donne une énergie incroyable dans sa prestation, à l'instar de ses musiciens. Il court et saute en permanence de part et d'autre de la scène, son visage multiplie expressions et grimaces de façon quasi-théâtrale. À la guitare, Kristan Dawson nous fait part d'un excellent jeu, rythmé par Jason Cameron, qui accompagne également le scream de sa voix claire.

BURY TOMORROW a réussi l'exploit de plonger tout un public fraîchement arrivé dans son univers, par le biais de sa musique, des nombreuses interactions, ainsi que des demandes simples mais ingénieuses de Daniel. Quoi de mieux pour unifier une foule que de proposer à chacun de poser son bras sur l'épaule de son voisin, afin que tout le monde saute au même rythme ? L'effet recherché est obtenu avec succès. Après un regard légèrement gêné échangé avec notre plus proche inconnu, nous nous élançons tous dans la même chorégraphie, portés par leur son vivant et énervé.

Cette excellente première partie s'achève avec Earthbound (Album éponyme, 2016). Il aura suffi de six morceaux pour que le groupe électrifie le public par la qualité de son show, en espérant les voir jouer plus longtemps la prochaine fois ! Place à STICK TO YOUR GUNS.

Setlist:
01. Man on Fire
02. Memories
03. Lionheart
04. Cemetery
05. Last Night
06. Earthbound

Stick to your guns

Après la déferlante BURRY TOMORROW, vient le tour des californiens de STICK TO YOUR GUNS. Formé en 2003, le groupe de punk hardcore sort début 2015 son cinquième album Disobedient.

Tiré de ce dernier, le morceau Nobody est le premier de la liste, et sa prestation déclenche toute la folie du public présent ce soir-là ! Il n'aura fallu que quelques secondes pour que les premiers adeptes du mosh pit se déchaînent. Au micro, Jesse Barnett fait remarquer l'absence de barrières séparant la scène de la fosse. Des fans montent sur scène et se lancent dans un crowdsurfing déchaîné, l'ambiance explose. Afin de conserver l'intégralité de mes dents, je m'éloigne pour observer le spectacle dans son ensemble.

Le chant brutal se mêle à de gros drops, laissant parfois place à une voix plus claire. Chaque musicien donne énormément d'énergie dans sa prestation. Le t-shirt de Jesse, inondé de sueur, lui colle à la peau. Bénéficiant d'une setlist plus longue, les STICK TO YOUR GUNS comblent leur public d'un show fort et violent, où tout titre appelle au mouvement. Leur style est d'une efficacité redoutable.

Setlist:
01. Nobody
02. Universal Language
03. Empty Heads
04. Bringing You Down
05. Such Pain
06. What Choice
07. We Still Believe
08. Nothing You Can Do To Me
09. Never Ending
10. Amber
11. Against Them All

Architects

Formé en 2004 au Royaume-Uni, ARCHITECTS est devenu l'un des groupes phare de la scène metalcore. Ils signent cette année leur septième album chez Epitaph Records, All Our Gods Have Abandoned Us, et traversent l’Europe jusqu'au 11 novembre où ils entameront leur tournée UK, puis mondiale.

Le CCO de Villeurbanne affiche complet. Le groupe, en plein deuil de son guitariste Tom Searle, frère du batteur Dan, peut compter sur le soutien de ses fans, nombreux à s'être déplacés. La salle progressivement remplie durant les premières parties est désormais pleine à craquer. Le live débute sous d'aveuglants flashs stroboscopiques, avec Nihilist (2016). Tout comme les deux concerts précédents, ce premier morceau provoque l'exaltation générale parmi le public, et un imposant mouvement synchronisé avec le rythme des artistes. Pendant quelques instants, l'ensemble des spectateurs semble s'être métamorphosé en un océan houleux où les vagues sont reines.

Sam Carter rugit sous un jeu de lumières dense, et une instrumentation frappante. Les drops font bouger les têtes, guitare et basse s'harmonisent dans des riffs aux tons graves. Tous vêtus de noir, les membres d'ARCHITECTS développent une prestance forte par leur performance. Ils dominent l'espace dans un minimalisme visuel, parfois complété d'un mandala lumineux, en rotation au centre du drapeau à l'effigie de leur dernière pochette. Carter pousse son chant aux extrêmes, jusqu'aux limites de sa voix dans de rares moment. Nous nous laissons porter par le rythme et le mouvement général, la sueur coule sur les visages.

Des fans téméraires se lancent à la conquête de la foule, sautant joyeusement de la scène pour surfer sur la vague du public, serrant parfois la main du vocaliste, ou se faisant gentiment renvoyer dans la fosse par la sécurité. Le concert semble avoir un grand intérêt récréatif, bien que la musique puisse paraître répétitive dans la forme. C'est un genre qui se vit. ARCHITECTS est un groupe à la prestation maîtrisée, très bien réalisée.

Setlist:
01. Nihilist
02. Deathwish
03. These Colours Don't Run
04. Dead Man Talking
05. Early Grave
06. Phantom Fear
07. The Devil Is Near
08. Broken Cross
09. Downfall
10. Gravedigger
11. Colony Collapse
12. Follow The Water (outro)
13. Gravity
14. Naysayer

Rappel:
15. A Match Made In Heaven
16. Gone With The Wind