Chronique | Polytrauma - Digital Rock 'N' Roll

Erick 01 janvier 2007

POLYTRAUMA, tout débute avec l'artwork, inévitable clin d'œil aux pornos teen movies téléchargés sur internet. Le groupe surfe entre une musique punk, electro, rock'n'roll, d'esthétique glam et pornographique à la fois. Une excitation des clichés rock'n'roll à la LED ZEPPELIN et maquillages à la KISS défiant la pop moderne. On ressent fortement leur appartenance au mouvement electro-punk français instauré par PUNISH YOURSELF. Mais là où ces derniers jouent la carte "trash et fluo" POLYTRAUMA se la joue glam et RMS Hreidmarr intervient d'une voix méconnaissable sur My Teen confirmant ses influences glam/pop, déjà dévoilées depuis sa participation dans CRACK OV DAWN. En étudiant de plus près les morceaux on pourra les regrouper selon leur influence plutôt punk dont les 4 premiers morceaux se rapprochent le plus ou plutôt rock'n'roll par la suite. Des textes dans un anglais volontairement passé à la moulinette qui ne dérange pas l'esprit recherché, et un beat hardcore sur Betty où participe DrKrank de DEXY CORP. La veine plutôt rock se ressent à partir de Let's Goth, qui comporte des fonds plus electro paradoxalement. On trouvera d'excellents solos dans We Are Not, Deathlove et WSPP, vraiment originaux. Dans l'ensemble l'album dégage une énergie qui se retrouve dans les performances live de POLYTRAUMA.