Chronique | Kropp - Kropp

Pierre Sopor --

KROPP fait partie de ces nouveaux venus que l'on aimerait découvrir plus souvent. Emmené par les frères Gustavsson, ce projet suédois auto-produit nous livre un premier album riche et musclé grâce à des compositions alliant sonorités synthétiques glaciales et percussions diverses et variées. Concernant le chant (totalement en suédois), l'influence de NITZER EBB est palpable tout le long de cet album sorti en 2008 et téléchargeable pour quelques euros via la page myspace. D'une durée avoisinant les 40 minutes, cette production commence très fort avec Aldrig Utan Dig suivi peu après par Jag Ska Berätta qui figure sur la compilation Lieder der Berge du label allemand Electric Tremor. Vad Ska Du Ha Pa Dig Ikväll est une des tueries bodybuildées de cet album, puis vient Andas Genom Dig qui rappelle quant-à lui Verschwende deine Jugend de DAF, énergie assurée. Par cet album, KROPP s'inscrit dans cette nouvelle vague suédoise de groupes EBM à fort potentiel à l'image de STURM CAFÉ et EKOBROTTSMUNDIGHETEN, qui n'hésitent pas à offrir à leurs auditeurs des titres répétitifs (dans le bon sens du terme), recherchés et efficaces pour un résultat convaincant et homogène. Cela permet donc à KROPP de se démarquer d'une scène qui se contente trop souvent de compositions pauvres et trop basiques.