Chronique | The Doors - Strange Days

Erick 25 septembre 1967

La formation originale venait de Los Angeles et jouait dans un registre musical se situant à mi-chemin entre le rock psychédélique et le blues rock. Groupe formé autour du personnage emblématique Jim Morisson chanteur et compositeur, avec Robby Krieger à la guitare, John Densmore aux percussions et Ray Manzarek à l'orgue / synté qui donnait des mélodies très caractéristiques aux The Doors. 'Strange Days' a vu le jour en 1967 avant de devenir disque d'or et d'être reconnu parmi les meilleurs albums du groupe. Dans son concept celui-ci exprime une sensation de malaise, de perte d'identité et de solitude. L'artwork est inspiré du film de cirque 'La Strada' de Federico Fellini et représente un groupe d'acrobates et de jongleurs sur la Sniffen Cour ? Murray Hill (New York). Le titre éponyme introduit l'univers de l'album puisé dans l'usage d'hallucinogènes entre autre. On retrouve des sensations de frustrations avec 'Unhappy Girl', et 'Love Me Two Times' qui cherche à contourner l'orgasme unique masculin. D'autres morceaux figurent parmi les incontournables du groupe avec 'People Are Strange' et 'Your Lost Little Girl'. L'une des pièces centrales de l'album est 'Horse Latitudes', un poème de Jim Morisson contant l'histoire de chevaux jetés en mer. Les latitudes du cheval dans la marine se situent vers le nord près du tropique du Cancer. Lieu où l'absence de vent immobilise les bateaux et les menaient à l'époque à jeter le bétail en mer. Ce titre reflète une volonté d'associer musique et littérature. Plus encore avec 'When The Music Is Over' véritable titre des révoltes soixante-huitardes qui exprime une véritable soif de liberté dans un long poème épique. Elle débute sur les premi?res notes de 'Soul Kitchen' de l'album précédent. Jim Morisson est décédé le 3 juillet 1971 à 27 ans alors qu'il vivait à Paris IV. Il y est aujourd'hui enterré, au Père Lachaise. Le groupe quant à lui se reforme assez fréquemment et quelques apparitions sont à prévoir.