Chronique | Fear Factory - Mechanize

Pierre Sopor 05 février 2010

Après le très décevant 'Transgression' qui était sorti dans le courant de l'année 2005, Fear Factory était depuis annoncé comme fini. Que nenni ! Cinq ans se sont écoulées et 'Mechanize' (AFM Records) s’impose comme un retour réussi du quatuor américain dont le come-back de Dino Cazares (membre fondateur qui avait quitté le groupe) à la gratte promet des jours heureux. En effet, cette nouvelle production rappelle les doux parfums de 'Demanufacture' et 'Obsolete'. Les uppercuts de double pédalier toujours aussi dévastateurs ('Powershifter') sont accompagnés par un Burton C. Bell (chanteur) ayant retrouvé de sa superbe, alternant rage et mélodie ('Mechanize' vs 'Final Exit'). Les touches électroniques se sont quant à elles raréfiées. Comme toujours, la thématique principale abordée est celle de l’homme et la machine ('Industrial Discipline'). Grâce à la piste multimédia de l’album, la possibilité est offerte à l’acquéreur de ce CD de télécharger gratuitement trois titres exclusifs dont le génial 'Big God'. Enfin, comment rester insensible face à la sublime édition digipack de l’album ? En résumé, que ceux qui pensaient que le cybermetal de Fear Factory appartenait désormais au passé se rassurent, il paraît même difficile de sortir indemne de l’écoute de ce nouvel album 'Mechanize' tant il est efficace.