Chronique | Disturbed - Indestructible

Erick 03 juin 2008

Un album très attendu dont le titre 'Indestructible' annonce un regain d'assurance raflé au passage de leur dernier album. 'Ten Thousand Fists' avait semble t-il conquis le public de nouveau bien que la critique n'ai pas pardonné au groupe d'être en perte de vitesse depuis l'indétrônable 'The Sickness'. Le groupe se voit reprocher de trop harmoniser ses compos, se contentant d'exécuter simplement ses techniques sans vraie conviction. Imperturbable, le groupe continu tête baissée prêt à démontrer de quoi il est encore capable. Il peaufine ses compos dans la lignée de son prédécesseur mais avec un goût retrouvé pour la mélodie et la technique. La batterie notamment reprend les devants sur cet album, avec les morceaux 'Haunted', 'Torn' ou encore 'Perfect Insanity', dont la proximité avec Pantera est indéniable ; tout comme les nombreux solos de guitare éparpillés dans l'album. Il s'agit d'un ré-enregistrement d'un ancien morceau joué la première fois à l'occasion d'un documentaire sur le groupe. 'Night' est très accessible mais fait son petit bonhomme d'effet aussi, tout comme 'The Curse' qui redonne une vraie impulsion au cœur de l'album. Le chant de David Draiman est toujours très technique alternant facilement le chant clair et les cris. On s'éloigne un peu du Néo Metal des débuts. Cependant Disturbed regagne en fraicheur, puise de nouvelles ressources, les compositions reprennent un peu d'air. Il ne se cerne qu'après plusieurs écoutes. C'est un assez bon album bien qu'un peu mollasson par moments. A trop vouloir soigner ses titres, l'album mériterait quelques performances moins lâchées, plus cashy. On dénombre toutefois encore de bonnes intentions avec la sombre 'Divide' ou 'Criminal' qui déploient vraiment une belle énergie sur la fin de l'album.