Chronique | Alien Sex Fiend - Death Trip

Pierre Sopor 03 mai 2010

Mine de rien, ça commençait à faire un bout de temps qu'Alien Sex Fiend n'avait rien sorti de nouveau, leur dernier album, 'Information Overload' date de 2004. Une attente facile à relativiser quand on considère la carrière du duo anglais, dont le premier album 'Who's Been Sleeping In My Brain' aura bientôt 30ans. 'Death Trip' fait donc figure d'événement, forcément. Mais n'en faisons pas trop, il s'agit d'ASF, et le couple Nik & Mrs Fiend n'est pas plus porté sur le cérémoniel que ça...Ce qui marque à première écoute, c'est qu'en 2010, les anglais n'ont rien perdu de leur folie, mais surtout que cet album aurait très bien pu sortir il y'a 10 ou 20 ans. Kitch à mort, l'ensemble sonne sauvagement 80's. Après une intro pour planter le décor, 'Land of the Living Dead' annonce la couleur : la voix chevrotante et folle, qui tient aussi bien du savant fou que du bonimenteur de freakshow, répète en boucle le titre de la chanson. Cool à en mourir. Les effets electros ultra-cheap omniprésents ('Dance of the Dead', 'Voodoo') renforcent l'impression d'intemporalité : non, cet album n'est pas de notre époque, même si les aspects plus indus de la musique d'ASF sont relaitvement récents. Cet album n'est pas non plus de notre planète, en fait, tant l'ensemble est barré et bordélique ('Oops!Wrong Planet!). Alien Sex Fiend est toujours habité d'un esprit punk certain ('B.B.F.C.', plus british, tu meurs!), il suffit de les voir en live pour s'en assurer : show à moitié improvisé, aucune chanson jouée ne ressemble à la version studio. S'amusant toujours des clichés goth, se nourrissant du vaste monde des séries B horrifiques, et se moquant totalement de coller à une quelconque logique ou façon de faire, ce nouvel Alien Sex Fiend ravira ses fans. Et continuera de désespérer ses détracteurs, qui continueront d'y voir une non-musique stupide au son dégueulasse. En fait, si les films d'Ed Wood (et surtout 'Plan 9') étaient transposés en album, ça donnerait 'Death Trip' : un joyeux foutoir enthousiaste, de la folie, des incohérences, des zombies, des aliens venant conquérir le monde, un truc cultissime qui fera halluciner les non initiés. Un album totalement génial.