Chronique | A-State - Lobotomie

Pierre Sopor 01 janvier 2007

A-STATE est l'autre facette du groupe Belge rock industriel AGAPESIS. Projet electro dark reprenant certains ingrédients d'AGAPESIS, surtout pour le chant brutal et rapide. A-STATE s'en distingue néanmoins par une ambiance plus glauque, plus morbide. Le disque s'ouvre sur De La Haine à la Mort et dénonce la mort d'enfants sacrifiés en raison d'un fanatisme religieux et haineux. Une chanson brutale aux beats rapides. Sur le titre Lobotomie, le rythme est plus lent, pour un but moins dénonciateur, moins ancré dans la réalité mais plus métaphorique, évoquant des loups chassant d'autres loups, et l'on pense encore à Plaute qui a inspiré Hobbes. Démence et Suicide continue de nous plonger dans une ambiance proche d'un film d'horreur, ici oppressante, avec sa rythmique martiale obsédante et ses petites mélodies glauques derrière, alliées à un chant donnant l'impression que quelque chose d'inévitable et d'imparable approche. Horreurs et ténèbres toujours dans les textes avec Le Sort de la Mort, plus frénétique et rapide, que les deux chansons précédentes, le chant restant agressif, presque haineux, faisant contraste avec des textes qu'une certaine lenteur aurait peut-être parfois mieux mis en valeur. Ajoutez à cela des mélodies, on retrouve également une rythmique oppressante aidant à obtenir cette atmosphère glauque caractéristique des compos d'A-STATE. Le groupe nous propose des ambiances très bien travaillées, angoissantes et ancrées dans un univers sombres et malsain, entre folie et horreur.