Le NCN clôt son line-up

Cécile Hautefeuille 03 juillet 2017

Après plusieurs mois d'annonces successives, le Nocturnal Culture Night est fin prêt à clore son affiche. Qui sont les derniers élus à rejoindre les rangs de cette douzième édition ? C'est parti pour un petit tour du propriétaire.

ACL

On ne commence pas par le plus accessible, mais le hasard de l'alphabet nous donne ACL en tête de file. ACL, cest l' acronyme politiquement correct de ANTIchildLEAGUE. Vous vous doutez vien qu'avec un nom comme ça, on ne fait pas dans la poésie. Son unique membre, la britannique Gaya Donadio, a créé ce projet, parmi d'autres, en 1997, comme exutoire d'une colère renfermée. Le résultat, c'est une musique hautement bruitiste et expérimentale sur fond de paroles violentes traitant de tous les tabous de la société. Nous vous laissons seul juge.

 

ARISE-X

Plus conventionnel mais tout aussi étonnant est le projet de ARISE-X. En effet, on pensait la vague dark-electro/electro-indus des débuts 2000 balayée et renvoyée au placard de "ces courants musicaux qui n'ont pas tenu une décennie", sauf rares exceptions qui sont passées entre les gouttes et se sont imposées, bien que toujours controversés. Et voilà que le NCN 2017 nous ressort un groupe de 2003 que tout le monde avait oublié. Qu'avons-nous donc fait ?

DARK DOOR

Revenons sur Terre avec le projet DARK DOOR. Fondé en Italie aux alentours de 2013, ce duo aux influences post-punk et synthwave des années 1980 fait rapidement parler de lui. Dans la lignée de SHE PAST AWAY ou FROZEN AUTUMN, DARK DOOR propose un electro froid coupé de voix sorties tout droit des années 1980. Déjà présent au festival portugais Entremuralhas en 2016, DARK DOOR présentera son dernier opus Post Mortem certainement pour la première fois en Allemagne.

DORSETSHIRE

DORSETSHIRE ou comment faire du neuf avec du vieux. Voilà une reformation qui nous réjouit. Pour les plus jeunes de nos lecteurs, DORSETSHIRE, qui réunit des musiciens de nombreuses formations, notamment DAS ICH ou encore THE INVINCIBLE SPIRIT, a marqué les années 1990 avec une musique des plus originales. Arriver à mélanger post-punk, EBM et indus dans la plus grande des facilités, voilà la prouesse réalisée par DORSETSHIRE. Le groupe a annoncé sa reformation en 2017 après 19 ans de hiatus et s'est remis en scelle au WGT début juin. Le NCN s'offre le luxe de l'accueillir à Deutzen. Et puis, on ne peut dire du mal d'un groupe dont le plus grand hit porte le nom de notre magazine !

LAST DOMINION LOST

On repart du côté de la musique expérimentale avec LAST DOMINION LOST. Formé en 1992, ce projet était le petit trésor underground de la carrière de John Murphy, célèbre percussionniste de CRRENT93, NON, DEATH IN JUNE, :OF THE WAND AND THE MOON:, BLOOD AXIS et toute une flopée d'autres groupes à succès. Suite à son décès prématuré en 2015 à l'âge de 56 ans, le groupe a décidé de continuer son aventure en sa mémoire, accueillant définitivement Till Brüggemann, Allemand d'origine résidant au Royaume-Uni depuis plus de deux décennies. Comme toujours, ce dark ambient minimaliste est difficile d'accès, mais réserve de jolies perles à qui sait le déchiffrer.

MASSIV IN MENSCH

On change complètement de registre, avec de la musique à danser. MASSIV IN MENSCH est connu depuis bientôt vingt ans pour sa synthpop chiptunes, profondément influencée par la Neue Deutsche Welle. Si le groupe est resté discret ces derniers temps, il revient en grande pompe avec un nouvel album à sortir en 2017.

MR.KITTY

Découverte 100% NCN. Je doute que vous ayez déjà entendu parler de ce projet américain qu'est MR.KITTY. Cette synthpop shoegaze presque mainstream est une des petites perles que nous offre le NCN cette année. Enfin un peu d'air frais, qui sort de la scène traditionnelle et ses codes préfaits. On vous conseille d'aller jeter un oeil à la performance de ce groupe au NCN.

NORDARR

Vous reprendrez bien un peu d’EBM ? Il n’y en a jamais trop. Le projet de Chris Dupont (THE NEGATIVITY BIAS, KLEQQ) revient en 2017 après un petit retard d’un an sur le nouvel album et se voit bien entendu invité par le NCN.

RED MECCA

Ce sont les grands gagnants du concours de cette année. RED MECCA ouvrira le bal du NCN cette année. Le duo suédois en profite évidemment pour réinventer tous les styles electro goth des dernières décennies. Comme toujours, il n’y a que les Suédois pour produire un son toujours plus innovant, toujours plus étonnant. Après 20 ans à tergiverser, RED MECCA trouve finalement en 2013 le son qu’il lui faut, et la chanteuse qui va avec, en la personne de Frida Madeleine.

SEASURFER

On repart du côté du shoegaze, ou plutôt, comme le groupe se définit lui-même, dreampunk noisepop. Il faut l'avouer, c'est assez compliqué à décrire, SEASURFER. Un côté pop-rock se mêle à la basse post-punk et à la guitare lancinante d'un THE CURE ou LEBANON HANOVER. La voix, elle, est tout droit sortie de nulle part. Bien sûr, la reverb est des plus classiques, mais le timbre est lui plutôt nouveau dans le genre. Aujourd'hui, le groupe est un quatuor, mais il a connu en seulement 4 ans d'existence un changement de line-up assez impressionnant. Ne reste plus qu'à voir ce que cela donne en live. Nous sommes impatients.

SEELENNACHT

Impossible de rester indifférent face à ce projet electro allemand. On les adore ou on les déteste. On vous laisse deviner de quel côté le coeur de VRDA balance.

SPECTRA*PARIS

Enfin du neuf venu d'Italie. Depuis 2010 et le premier album de SPECTRA*PARIS, on pensait le projet mis définitivement de côté, poiur permettre à KIRLIAN CAMERA de s'épanouir pleinement. Que nenni, voici donc en 2017 le retour de SPECTRA*PARIS, dans un univers plus sucré et chiptunes qu'à l'accoutumé. Le groupe 100% féminin présentera au NCN son nouvel album Retromachine Betty, sorti le 12 mai de cette année.

THE RED PAINTINGS

Ils viennent juste de terminer leur tournée allemande avec succès, les Australiens de THE RED PAINTINGS reviendront juste pour le NCN interpréter leur tout nouvel album Deleted Romantic. Ne cherchez pas de définition de ce groupe car il ne rentre dans aucune case. Il se définit lui-même comme baroque-pop et steampunk, alliant cordes frottées et cordes pincées, électrique et acoustique. Le show est tout aussi fou que la musique. à ne pas rater !

TRAUM'ER LEBEN

Acoustique, TRAUM'ER LEBEN l'est entièrement. Ce groupe allemand de darkfolk sillonne les routes depuis 2003 sans sourciller, continuant son petit bonhomme de chemin. Il reviendra fouler le sol du NCN après son dernier passage en 2014.

VUDUVOX

Et parce qu'on est pas du tout chauvin, on a laissé le meilleur pour la fin. VUDUVOX, c'est un compromis franco-belge issu d'une quinzaine d'années de collaboration avec toute la scène belge. Originellement BUZZ, VUDUVOX change de nom pour la sortie de Vaudou Électrique en 2014. On vous laisse apprécier et aller les soutenir.

 

Cette fois, vous connaissez tous les noms de cette édition 2017. Et pour ceux qui n'en ont jamais assez, pour la troisième année consécutive, le NCN organise une warm-up party dans l'enceinte de la Kulturbühne. Ce sera le jeudi 7 septembre à partir de 21h. Au programme, le projet de Daniel Myer LIEBKNECHT et plusieurs DJs pour vous servir.
Le billet est disponible sur le site du festival pour 10 euros, et le contingent limité à 500 tickets. Pour pouvoir assister à cette warm-up, il vous faut impérativement un ticket valide du festival. VRDA refera un dernier point sur le festival dans une preview complète à venir le mois prochain.

Réservez votre ticket en cliquant sur l'image ci-dessous :