Dark Dance Treffen : la fin

Cécile Hautefeuille 01 février 2016
La saison des adieux n'en finit plus. En 2015, le BLACKFIELD FESTIVAL de Gelsenkirchen rendait définitivement son tablier. Il y a peu, nous apprenions la défection du DARK MUNICH FESTIVAL. Aujourd'hui, c'est au tour de la DARK DANCE TREFFEN de Lahr de faire ses adieux. Le festival de musiques dark se déroulait chqaue trimestre à Lahr, lieu dit proche de la frontière française. L'Universal Dog accueillait cette soirée, qui se composait de quatre à six groupes aui se produisaient dans deux salles différentes, suivie d'une after party DJ des plus éclectiques, avec la traditionnelle salle Depeche Mode, la salle techno indus ou encore les extravagants chants pop victoriens. L'Universal Dog se composait d'un dédale de salles où l'on aimait se perdre et bien entendu d'un magnifique jardin avec hamacs et piscine. La scène principale était optimale et les lumières toujours au top. Ce petit paradis ne sera plus. La 52ème soirée était pourtant prévue, mais faute de fonds, il fallut abandoner l'idée. Il faut bien avouer que depuis quelques années, les recetes n'étaient plus au rendez-vous. Il y a encore quelques temps, le premier étage avec balcon et bar était automatiquement ouvert à tous. Mais avec la baisse de la fréquentation, les espaces fermaient petit à petit. Introduire une deuxième scène avec des groupes plus actuels n'y aura rien fait. Le directeur de l'événement, Michael Dunkel, s'est exprimé : "Il y a une fin à tout, nous laissons la place `de nouveaux projets. Nous voulions créer un événement aui permette à de nouveaux groupes de partager avec nous leur art et leur joie". "Nous voulions également vous prévenir qu'il n'y aura pas de soirée de clôture, car nous considérons que ceci n'est pas un adieu, mais un au revoir. Bien que les petits festivals subissent quelques tempêtes, nous restons confiants ou essaierons tant bien que mal de continuer à vous proposer des événements pour illuminer vos nuits. Nous espérons que vous continuerez de soutenir les petits festivals et les soirées et ainsi contribuerez au développement de la scène". A bon entendeur...