Thin Lizzy - 2011-01-21

Interview | Thin Lizzy - 2011-01-21

Mandah 20 avril 2011

Salut Ricky. Alors, comment se passe la tournée ?
Merveilleusement bien, cette tournée s'avère incroyable. Merci à tous ceux qui sont venus et viendront nous voir. On prend beaucoup de plaisir. C'est un honneur de chanter pour un groupe qui a bercé mon adolescence. J'écoutais THIN LIZZY quand j'étais enfant, tu sais. C'est un rêve qui est devenu réalité.

Comment as-tu été impliqué dans ce projet ?
Eh bien, j'ai été contacté par Scott Gorham que je connais depuis longtemps. Scott a joué sur mon premier album solo. Donc, il savait à qui il avait affaire et comment je travaillais. Lui et Adam Parsons, le manager du groupe, m'ont alors demandé si je voulais chanter pour THIN LIZZY. Je n'ai pas hésité un seul instant bien évidement. Nous avons fait une répèt' à Londres à l'époque, et tout a été signé et scellé dans la journée. Et, me voilà ici aujourd'hui.

Comment se sent-on lorsqu'on doit reprendre le flambeau d'un héritage tel que celui de Phil Lynott ?
C'est un grand honneur et très intimidant. Phil a été l'un de mes héros, il le restera. C'était un personnage énigmatique. Tout lui réussissait : C'était un grand parolier, un grand musicien et la liste pourrait s'allonger. C'était effrayant de savoir que j'allais devoir recréer du mieux possible l'esprit et la prestance qu'il insufflait à ses morceaux. Phil est irremplaçable. Je me suis posé la question, en tant que fan, "De quelle manière j'aimerais écouter THIN LIZZY sans Phil ?". Ma réponse fut simple : J'aimerais revivre les morceaux avec les phrasés de Phil mais en juxtaposition la personnalité du nouveau chanteur. Phil était un génie unique et de fait irremplaçable. J'essaye du mieux possible de maintenir son esprit en jouant ses morceaux avec honnêteté et c?ur. Je n'ai pas la prétention d'être Phil. Personne ne le peut ! Je suis simplement moi-même, jouant ses chansons. Ce n'est pas le THIN LIZZY de l'époque, mais c'est tout de même du très bon THIN LIZZY.

Était-ce difficile pour toi d'apprendre les morceaux ? Comment t'y es-tu pris ?
En fait, je connaissais déjà très bien la plupart des morceaux, mais j'ai dû aussi en apprendre beaucoup. Une trentaine à vrai dire ! Alors je commençais dès le réveil à jouer et chanter tous les jours durant 3 ou 4 mois. Je me les repassais en boucle. Durant cette période, je ne pouvais écouter rien d'autre que THIN LIZZY (rires).

Comment réagissent les fans jusqu'à présent ?
De manière très positive. Je savais que des personnes n'arriverait pas à digérer le fait que le groupe continue sans Phil. C'est OK. Nous voulons tous que Phil revienne. Si Phil était encore là, je serais dans la fosse ce soir pour regarder le show. Mais la dure réalité, c'est qu'il n'est plus. La vie continue, et je pense que les gens commencent à le comprendre et à s'adapter à cette idée. Les gens meurent mais la musique demeure. Je pense que les morceaux ne doivent pas tomber dans l'oubli et doivent continuer d'être entendus par les fans. De plus en plus de personnes viennent à nos concerts, donc je pense qu'ils comprennent le message. Nous avons un excellent groupe de Rock N Roll - sans Phil, nous le savons tous - Mais nous faisons de notre mieux.

Crois-tu que le retour du Hard Rock ces dernières années ait aidé le retour de THIN LIZZY ?
Non, je ne pense pas qu'il ait quelconque corrélation entre les deux. THIN LIZZY est unique et intemporel. Peu importe les tendances dans le business de la musique. THIN LIZZY a toujours été perçu comme un groupe cool. Il n'a jamais été affecté par les modes et ne le sera jamais.

A quel point est-ce différent de passer de tes propres morceaux sur scène à jouer aux côtés de THIN LIZZY sur la tournée ?
C'est très différent. Lorsque je joue mes propres morceaux, je peux en faire ce que je veux parce que ce sont mes compositions. Je les ai écrites, elles sont miennes. Avec THIN LIZZY, je dois essayer de reproduire ce que les gens aiment, au plus proche des versions originales. C'est là qu'est toute la difficulté. Je dois conditionner mon esprit différemment pour exécuter des chansons qui ne sont pas les miennes. Je les ai tellement chantées que je me les ai appropriées en quelque sorte. Mais je ne les ai pas écrites pour autant... Je me sens quand-même à l'aise avec cette situation. Je ne me pose pas de questions sur la manière dont je les interprète, ça vient naturellement. Donc pour en revenir à ta question, c'est vraiment différent mais j'aime les deux. J'aime chanter du THIN LIZZY, j'aime contribuer à ce groupe parce que c'est un rêve devenu réalité. Et j'adore mes trucs en solo, c'est autant réjouissant pour des raisons différentes.

Est-il prévu que tu enregistres de nouveaux morceaux avec le groupe ?
Nous en avons discuté. Nous allons probablement tenter l'expérience d'un nouveau morceau pour voir ce qu'il en ressort.

Comptes-tu poursuivre ta carrière solo en parallèle ?
Oui, j'y tiens. Mais je suis extrêmement pris avec THIN LIZZY. Nous avons encore beaucoup de concerts et festivals en perspective, c'est incroyable ! Dès que j'ai un peu de temps, j'y reviendrai, c'est certain. Mais pour le moment, le groupe est ma priorité.

Merci pour cet entretient.
De même, merci

Interview réalisée le 21 janvier 2011 par