Black Country Communion - 2011-04-15

Black Country Communion - 2011-04-15

Mandah 21 avril 2011

BLACK COUNTRY COMMUNION, présenté comme le nouveau super-groupe, sortira son deuxième album-studio le 13 Juin prochain. A l'occasion nous avons rencontré Glenn Hughes (TRAPEZE, DEEP PURPLE, BLACK SABBATH) dans son hôtel parisien. Voici, les propos que nous avons recueillis.

Le nouvel album sort dans deux mois, peux-tu nous en parler ?
Je pense que cet album est plus sombre et heavy que le précédent. Je voulais que les textes soient plus profonds, plus accrocheurs pour les fans de Rock. Je ne voulais pas chanter des histoires de "gars qui aiment des filles et de filles qui embrassent des garçons"... Ce n'était pas l'orientation que je voulais prendre avec le groupe. Je veux quelque chose d'un peu plus dark. Le nouvel album suit la même orientation, avec des composantes similaires au premier album mais sous un angle plus sombre. Kevin et moi l'avons intitulé "2" parce qu'il complète le premier, il est dans sa continuité, un peu comme "Le Seigneur des Anneaux", tu vois ? On voulait des albums parentés, frère et s?ur.

Dans ce cas, y aura t-il un '3' ?
Non, je ne pense pas. Il y aura bien un troisième album, c'est certain, mais il n'aura pas de lien avec les deux précédents. Il aura un titre qui lui est propre.

A propos des paroles plus prenantes, que cache le titre 'Little Secret' ?
C'est une histoire qui m'est arrivé et que je n'arrivais pas à surmonter jusqu'alors. J'ai mis beaucoup de temps à l'évacuer. J'avais besoin de l'exorciser. Je crois sincèrement que les secrets sont mauvais pour les gens. La communication est la base de tout. Tu as besoin d'exprimer à des gens ce que tu gardes en toi. Certaines personnes meurent avec leurs secrets, c'est vraiment terrible d'en arriver là. "Little Secret" parle d'une relation que j'ai eu avec une fille dont j'étais amoureux. Je n'arrivais pas à la sortir de ma tête. Il fallait que j'affronte la situation par un biais qui compte à mes yeux, la musique. Je ne lui parle plus aujourd'hui, mais peu m'importe. Je vais bien maintenant !

'2' a été produit par Kevin Shirley une nouvelle fois. Comment se passe ton travail avec lui ?
Eh bien... Kevin est un producteur incroyable, un visionnaire, très stimulant. C'est vraiment un gars génial dans le travail, sincèrement. Je ne cherchais pas quelqu'un pour "me" produire simplement. Je voulais quelqu'un qui me fixait des challenges à franchir. Kevin n'a pas peur de s'investir. Il a avancé pas à pas avec Jimmy Page, pas à pas avec Steven Tyler, pas à pas avec Chris Robinson et d'autres. C'est tout simplement un gars dévoué et franc dans son travail.

L'écriture du deuxième album a commencé en Août 2010, un mois avant la sortie de votre premier album. Il sortira tout juste 9 mois après celui-ci. Où trouves-tu autant d'inspiration ?
Je ne sais pas. J'écris en permanence. Je m'arrête jamais. Je m'accomplis par ce biais. Je m'impose des défis pour écrire sur différentes choses. Je n'ai jamais à me forcer pour le faire. Je veux et j'ai besoin d'être productif. La musique est toute ma vie, et je vis pour la musique.

Mais ne penses-tu pas qu'une pause est nécessaire pour prendre un peu de recul et éviter de se répéter ?
Si, absolument ! Mais nous voulions avant tout nous imposer comme un groupe à part entière, c'est pourquoi nous avons sorti deux albums en si peu de temps. Des gens nous désignent comme le "nouveau super-groupe", ce que je n'aime pas, parce que généralement un super-groupe se dissipe très rapidement. Nous allons enregistrer un DVD live en Juillet en Allemagne qui sortira au mois de Novembre, histoire de faire comprendre aux gens que nous sommes là pour de bon. Nous sommes un vrai groupe, en plus je suis vieilli, et je ne veux pas performer sur scène quand j'aurai 70 ans. Je préfère être actif dès maintenant, et faire de la musique autant que je le peux. Je saurai quand il sera temps d'arrêter, et ce moment-là n'est pas encore arrivé.

Quel a été le défi le plus important auquel tu as dû faire face ?
Arrêter de me droguer et de boire, il y a 20 ans.

Pourrais-tu nous présenter un peu ton autobiographie 'The Life, Near Death And Rebirth of A Rock Star' qui va sortir en Mai ?
Elle sort le mois prochain, comme tu l'as dit. Cela parle d'un très jeune garçon qui va devenir célèbre et stupide. Je parle de sa renaissance après la folie dans laquelle il a plongé. C'est une bonne histoire, c'est mon histoire. Je ne voudrais pas m'étendre plus longtemps sur le sujet, il faut le lire !

En Juin, le groupe débutera une tournée mais aucune date n'a encore été annoncée en France. Tu penses qu'on vous verra chez nous cette année ?
Oui, je viendrai jouer avec BLACK COUNTRY COMMUNION le 13 Juillet prochain au Bataclan à Paris, puis je reviendrai jouer en solo dans votre pays en Octobre. Nous adorons les albums, mais nous sommes un vrai groupe live, on aime les concerts, venez nous voir ! Jouer est la chose qui compte le plus pour moi.

Interview réalisée le 15 avril 2011 par