Tamtrum - 2014-09-19

Tamtrum - 2014-09-19

Pierre Sopor 01 septembre 2014

Après dix années complètement folles à fond les ballons, Tamtrum s'arrête. Mais pas sans un dernier cadeau pour leur public, 'ATVFM (Allez Tous Vous Faire Mettre)'. Ces dix dernières années auront été particulièrement turbulentes pour le duo (ou trio, selon les époques et les points de vue). Sylvicious, membre fondateur de TAMTRUM revient avec nous sur tout ça : il est donc question de retraite, forcément, mais aussi de garde à vue en Russie et de cours d'anglais...

Alors comme ça, ça y'est, vous êtes trop vieux pour ces conneries et on va tous se faire mettre ?
Merci d'avoir tout compris, tout seul, comme un grand, ça va nous permettre de passer à la question suivante.

Les paroles de 'The Ricky Horror Picture Show' semblent avoir été enregistrées pour ce disque. Est-ce aussi le cas des autres inédites, 'Don't Stay Away From Me' et 'P.I.G.' ou bien vous aviez commencé à travailler sur un nouvel album avant de décider d'arrêter?
Oui, pour les paroles de 'The Ricky Horror Picture Show', c'est une longue histoire. En fait au départ je voulais écrire un morceau en hommage à notre ami et ancien claviériste, FIXHEAD (Richard, de son vrai nom). Le problème étant que je n'arrivais pas à écrire de truc sympa sur lui, alors au final je me suis défoulé sur les autres ! J'ai tout de même gardé le titre de départ. Le morceau est venu plus tard, ça n'a pas été évident de placer le texte. Mais je suis très content du résultat, c'est un de nos meilleurs morceaux. Je regrette juste le fait de ne pouvoir l'interpréter sur scène. C'est le dernier titre que Benoit ait composé pour le groupe, avec 'Don't Stay Away From Me'. Quand il a composé ça, on n'avait pas encore pris la décision d'arrêter, non. 'P.I.G.' en revanche date de l'ère "Fuck You I'm Drunk" et n'avait pas été retenu pour apparaitre sur l'album.

Tamtrum est arrivé dans un contexte particulier : l'electro-dark pédalait un peu dans la choucroute, et Myspace était là pour aider les jeunes groupes à se faire entendre. Penses-tu que le succès que vous avez eu alors aurait été possible en 2014 ?
Très bonne question. Tu replaces bien l'époque, on était en 2003/2004. En plus je ne sais pas si tu te souviens, mais c'était avant ce vent "Stoner-Sabbath Worship" : la mode était aux New Rock, et au "Goth" (au sens très large du terme). C'est vrai que la scène internationale industrielle commençait déjà à s'essouffler et bien sûr, nous, en France, on était en retard. Il y'avait encore un engouement pour tout ça. Aujourd'hui c'est plus ou moins mort. C'est ce que je dis dans 'Ricky Horror Picture Show'. Le succès qu'on a eu (relativement parlant), c'est un ensemble de facteurs... comme pour tous les groupes de tout temps. Il y a ceux que tu as donnés, mais le plus important je pense est le fait qu'on ne trichait pas, et ça les gens s'en rendaient compte sur scène. Benoit était lancé comme une locomotive, il avait faim et quand je saignais sur scène c'était pas de l'artificiel. Tu vois ?

Il y'a tout un public assez jeune pour qui Tamtrum a été une 'porte d'entrée' ou les 'chefs de file' d'une scène très vivante dans les années 2000 en France et dont on n'entend plus trop parler ces dernières années... Il n'y a plus eu de festival pas exemple.
C'est une question de phase, de tendance. Je le vois bien moi dans mon travail chez Season of Mist. Après ELECTRIC WIZARD, on a vu apparaître des centaines d'artistes Stoner-Occult-mes couilles. Tu verrais le nombre de conneries dans le genre qu'on distribue avec le label, c'est juste hallucinant. Et puis ça va laisser place à autre chose, c'est toujours le même principe. Ce qui compte est de laisser une empreinte, et si au passage tu as pu être une porte d'entrée pour une poignée de gosses, alors c'est génial.

Des dix ans d'existence (environ) du groupe, as-tu des regrets? Des choses que tu aurais aimé faire, ne pas faire ou faire autrement ?
Bien sûr mon but dans la vie, des l'âge de 11 ans, était de devenir Axl Rose. Puis tu fais un groupe, et puis un autre, et tu réalises que tu ne seras jamais ce que tu as rêvé d'être. Mais en revanche, avec la passion, le travail et les convictions en ce que tu fais, tu arrives à créer autre chose. Je suis très fier de notre parcours. On a joué tout les week-ends un peu partout en France, puis signé sur un label international, on a eu un tourneur pour l'Allemagne, un autre pour la Russie : je n'en demandais pas tant! Il y a deux choses qui me manquent sur ces 10 ans, oui. Tout d'abord, un vrai clip. J'aurais vraiment aimé produire un clip pour 'Ass Rider', j'avais toutes les idées en tête, mais pas le budget. Quand je vois les clips que certains groupes font... Je me disais : un clip oui, mais je ne veux pas d'un truc bancal ! Du coup ça n'est jamais arrivé. Quand nous avons touché 5000? ou 8000? de subventions, on a tout injecté dans le matos et les lives, ou pour payer des cachets à nos techos, etc. Le second manque, c'est de ne pas avoir tourné aux US. Ça je pense que c'est le rêve de beaucoup en France. DAGOBA l'ont fait récemment, c'est cool. On a eu une proposition très sérieuse pour le Mexique et le Brésil, mais le gars a disparu sans jamais réapparaître. Je pense qu'il est mort. Sinon des regrets et surtout des remords, je n'en ai aucun. C'est ma philosophie. J'ai bien fait 2 ou 3 choses sales dans ma vie, mais je ne les regrette pas.

Quand on se souvient de vos concerts et quand on voit le DVD on voit bien qu'une tournée de Tamtrum ça devait pas être triste. Aurais-tu des anecdotes particulièrement étranges/drôles/folles à nous raconter ?
Je suis content, car sur le film que comporte le DVD, intitulé 'The Road is Dry Now', j'ai réussi a capturer cette ambiance. Du grand n'importe quoi en somme. Mais je peux te dire, que ça n'est qu'une partie émergée de l'iceberg. Forcément, quand tu n'es pas PANTERA, tu ne peux pas embaucher 3 types pour filmer 100% de tes faits et gestes sur 6 mois. Alors pas mal de choses sont gardées secrètes dans nos souvenirs. Le reste est sur le DVD.

Aurais-tu un ou plusieurs meilleur(s) souvenir(s) avec le groupe dont tu voudrais nous parler ?
Un jour j'ai reçu un mail d'un gosse, qui m'a dit qu'il avait écouté Tamtrum en boucle à une période où il était tellement mal qu'il voulait en finir, et que ça l'avait aidé. Si je ne devais retenir qu'une seule chose ça serait ça.

Et le(s) pire(s) ?
Le pire souvenir c'était sans doute en Suède. Au terme d'un de nos meilleurs show lors du Arvika Fest 2008, je me suis battu avec Fixhead, pour une clope ! Ça a fini à coup de pieds dans la tronche, alors que nous allions voir Slayer jouer au lever du soleil, ça a un peu niqué l'ambiance... Y'a aussi eu le split (très éphémère) du groupe, le deuxième jour de notre première tournée en Russie. On s'était pris la tête violemment avec Benoit la veille en Ukraine. Dans la foulée on s'est fait arrêter par les douanes russes, et mis en garde à vue pendant 5 heures. Tout de suite, ça resserre les liens et après on a fait une super tournée.

Penses-tu que la façon dont a été accueilli l'album 'Fuck You I'm Drunk' par une partie de votre public a pu précipiter l'envie d'arrêter Tamtrum ?
C'est un élément, oui, mais mineur. 'Fuck You I'm Drunk' s'est bien vendu en France même si il n'a pas été très bien été accueilli par les fans de la première heure. On a eu notre 'Load' de Metallica à nous ! En plus j'adore 'Load', je trouve cet album excellent... Non, ce qui a mis fin au groupe, c'est l'envie de finir en beauté, une certaine conscience des choses... On n'avait pas envie de se laisser traîner encore des années en n'étant qu'à 70%. Faut savoir accepter le fait que tes meilleures années sont derrière toi. Tamtrum c'était 3 cons, qui n'avaient pas peur de mourir, et qui avaient des choses à dire. On a grandi, nos centres d'intérêt ont changé, tout simplement.

Est-ce que Tamtrum aurait toujours été Tamtrum si vos concerts avaient été plus 'carrés' ?
Ha Ha Ha ! Quel concert as-tu vu ? Non, un bon concert de Tamtrum est un concert où il se passe quelque chose d'inattendu. Il pouvait se passer n'importe quoi sur scène avec nous, il ne fallait pas que tout soit parfait. Je me rappelle d'un concert où on partageait l'affiche avec CNK à Nancy. Notre ingé responsable des lumières était tellement bourré qu'il s'était ENDORMI sur sa table de mix, il avait le crâne appuyé sur le potard pour envoyer la fumée. Il a littéralement vidé le réservoir de fumée en 3 minutes dans la salle. On ne voyait plus rien a 1 mètre de distance ! Un des rares concert où il n'y a pas un coup à coté, et tu peux regarder les images, c'est celui du Hellfest. A cause de l'enjeu peut-être. Il faut savoir qu'on ne répétait absolument PAS. Bien trop chiant. Entre 2006 et 2009 on était vraiment bon sur scène, car on jouait tout les WE, ça faisait une répèt' par semaine du coup. Là on était carré, puis on a un peu laissé les choses filer, héhé ! Quand je pense à tous ces groupes, qui répètent 2 fois par semaine depuis qu'ils ont 14 ans, se ruinent en matos, en location de studio, et qui n'ont rien à dire... Et qui du coup ne feront jamais rien ! C'est comme ça. Le secret c'est d'avoir quelque chose à dire, aussi confus soit il, et que tu sois véritable.

Et si vous aviez perfectionné votre anglais?
Ha ha ha ! Quand on a commencé le groupe avec Benoit en 2003, je ne savais absolument pas écrire en anglais, et lui avait un niveau CE1. Alors forcément, j'ai écrit en anglais et lui a chanté en anglais ! Putain, ça prouve qu'on y croyait ! J'aurais aimé faire un album en français... On était très sollicités par les fans étrangers pour écrire en Français. 'My Fall' (qui est en français) est notre morceau le plus vu sur Internet. What Else ?

Et si tu avais appris à chanter ?
Ha ha ha ! Elle me fait rêver ton interview ! Je crois que c'est une des meilleures auxquelles j'ai eu à faire. Par contre je ne vois pas du tout de quoi tu parles à propos de mon chant ! Je chante comme un Dieu, c'est bien connu. Je suis en quelque sorte le Freddy Mercury de L'Electro-Dark ! Au début Benoit voulait que ce soit moi qui chante... Puis on a fait 2 ou 3 essais, et on s'est de suite rendu compte que je ne devais pas insister ! Lui était très très timide lors de nos tous premiers shows, et il est devenu le frontman qu'on connait par la suite. C'est cool !

Benoit et toi avez d'autres projets musicaux chacun de votre coté qui continuent ?
Non aucun. Il fait de la moto, je joue au poker.

Bon. Donc Tamtrum c'est fini de chez fini ? Ou bien quand vous serez vieux vous ferez comme tous les vieux : une tournée de reformation ?
Justement non. Car si on a arrêté c'est parce qu'à 30 berges, nous étions déjà trop vieux pour une machine comme Tamtrum. Alors c'est pas pour se fader une reformation minable qui intéressera personne à 40 ans ! Non je t'assure qu'il n'y aura jamais de reformation. Et c'est bien ça qui fait la beauté du truc...

Je te laisse le mot de la fin pour conclure, si tu veux ajouter quelque chose !
J'ai tout dis je crois. Merci pour ton interview. C'est du bon boulot, sincèrement. LOVE !

Interview réalisée le 19 septembre 2014 par