Tamtrum : Rendez l'argent !

Interview | Tamtrum : Rendez l'argent !

Pierre Sopor 03 avril 2007 Erick et Pierre Sopor

Sylvicious, membre de Tamtrum, fraîchement intégré dans The CNK, mais aussi batteur de Lucky Striker 201 et batteur remplaçant de Punish Yourself, nous a accordé une interview exclusive. Au programme : son actu, sa salive, et le Pape.

Y-a-t-il des questions qui commencent à te gonfler car trop souvent posées ?
Sylvicious : La tienne commence bien, et non pas par un "Tamtrum, ça veux dire quoi ?" ou bien "qui fait quoi dans le groupe ?". Bref, au passage, je réponds à ta question.

Vous avez eu des retombées fracassantes d'un show apparemment bordélique à Augsburg. Peux-tu revenir sur cet événement ?
Sylvicious : Oui c'est compliqué. L'équipe de la salle sur place a eu très peur pour son backline. Comment dire... Ils ont failli arrêter le show. On était pas plus violents sur scène que d'habitude. Ceci dit, le public allemand me semble un peu coincé... Enfin je vais pas m'étendre là-dessus. Personne n'a jamais tenté de nous brider avant un show, dans le sens où quand les mecs achètent un live de Tamtrum, ils sont censés savoir à quoi s'attendre, dans 99,9% des cas les organisateurs sont toujours très satisfaits du show.

Que penses-tu du web et de tous ces gens qui téléchargent vos morceaux ?
Sylvicious : Sujet assez chiant. Internet, c'est comme tout, ça a de bons côtés et des mauvais... Sauf que là, c'est à une échelle assez incroyable, ça change pas mal de codes et d'habitudes dans la manière de vendre certains produits, la musique en particulier. Tu sais, pour manager un groupe comme je le fais avec Tamtrum, je me verrais pas le faire sans le net : aller coller des affiches tout le temps partout et passer mon temps au téléphone et à la poste. Voilà ce que ça devait être de bosser sur la promo d'un groupe avant l'arrivée du net, des mails électroniques et tout ça. Le mauvais coté du truc, c'est qu'on peut vite se retrouver des heures devant son ordinateur à faire des trucs totalement inutiles, comme vérifier sa boîte MySpace toutes les 10 secondes pour voir si on a un email de sa copine. Pour ce qui est du Peer to Peer, - 18% c'est le chiffre des ventes des albums en magasin pour la période 2005 à 2006. Cela fait un peu peur, surtout que nous faisons une musique qui s'adresse à un public jeune, branché électro. Tu sais, on n'a jamais fait de maille sur les disques, on en fait sur les lives. Heureusement d'ailleurs, sinon tu pourrais considérer le groupe comme déjà mort. Un putain de groupe c'est pas juste : boire de la bière, faire des shows et signer de disques ; c'est aussi et surtout perdre des tafs, des femmes, du temps, de la santé, de l'argent, casser un truc sur ton camion, t'engueuler... Tout ça pour dire qu'on aimerait bien avoir un peu de fric !
Envoyez vos dons à :
Tamtrum (c/o Sylvicious)
50 Forum des Cardeurs
13100 Aix en Provence
France

Vos projets à court et long termes ? Des clips ?
Sylvicious : Faire des clips, on aimerait tant, mais on a la flemme. On a déjà tant de boulot avec les concerts et les disques. A moins qu'on tombe sur quelqu'un de très motivé avec des bonnes idées, mais c'est dur. On avait planifié un clip pour 'Abort The Pope', puis c'est tombé à l'eau. Pour faire un clip, il faut de l'argent, trouver le bon gars (ou fille) pour le faire, écrire un scénario, réaliser, monter. Bref, si tu veux pas faire un truc moyen faut vraiment se faire chier !

Aurais-tu envie de rendre hommage ou de cracher sur un groupe en particulier ?
Sylvicious : Je voudrais parler un peu de The CNK. C'est un vieux groupe sorti du placard, par leurs membres fondateurs, à savoir : Rose Hreidmarr de Anorexia Nervosa et Sexy Sadie des Crack Ov Dawn. Il y a de nouveaux matériels qui déchirent bien. Il faut que tu écoutes ça mec. Je viens tout juste de rejoindre le groupe en tant que percussionniste. Ensuite, il y a les White Dolls qui font de l'indus-fétichiste, très barré sur scène. Il y a Herrschaft, j'ai pas mal accroché. On a aussi des copains comme les Dolls Of Pain, Lycosia, Chrysalide, Les Banane Met. Tous ces gars et filles qu'on aime bien et avec qui on aime bien partager l'affiche.
Pour ce qui est d'honorer, j'aimerais bien dire : "veuillez rendre l'âme..." de Noir Désir est le meilleur disque français tout style confondu. Bon après, cracher sur un groupe, je préfère garder ma salive, comme un bon moyen lubrificateur.

Veux-tu revenir un peu sur la pause de Lucky Striker 201 ?
Sylvicious : Je vais pas te le cacher, j'ai été fort découragé par le fait que l'on n'ait pas trouvé un contrat digne de ce nom pour sortir l'album comme il l'aurait mérité, tout ça m'a sûrement un peu gonflé. Tu sais, je suis fier de ce disque. Et j'espère qu'un jour j'aurai l'occasion de relancer la machine avec Caedes et WBR, car je me suis jamais entendu comme ça avec des zikos. Tout allait bien entre nous. On était sur la même longueur d'onde, tout dépend de Caedes maintenant. C'est son groupe à la base et moi, en même temps, j'ai des choses à faire, pas de quoi m'ennuyer.

Vous allez coller un procès au Pape pour utiliser le même nom de scène que Benoît, ou au contraire lui envoyer un Elektronic Black Mess dédicace ?
Sylvicious : On va opter pour le 'Elektronic Blakc Mess' dédicace. J'espère qu'ils ont du bon matos sono au Vatican et qu'un cardinal sera assez con pour lui claquer Pervert Inc.

Un petit truc croustillant ou une exclusivité spécialement pour nous ?
Sylvicious : Avec Tamtrum, on vient juste de commencer à bosser sur du nouveau matériel, et je peux te dire que ça va pas mal évoluer et que ça va bien te défoncer ta p'tite tronche. Autre chose, je sors avec la fille la plus bonne du monde !

Interview réalisée le 03 avril 2007 par Erick et Pierre Sopor