Obszön Geschöpf : Carte blanche à Remzi Kelleci

Interview | Obszön Geschöpf : Carte blanche à Remzi Kelleci

Pierre Sopor 09 mai 2007 Pierre Sopor

En attendant de retrouver Obszön Geschöpf au Dark Omen Festival à Paris et la sortie de son nouvel album studio, Remzi Kelleci, l'auteur et leader du projet, nous a accordé une petite interview histoire de nous mettre dans l'ambiance.

Parle nous de 'Erection Body Mutilated', ton prochain album.
Remzi Kelleci : La version finale de l'album sera terminée dans quelques jours. Ensuite, il faudra que je trouve un label afin de le sortir et c'est pas chose facile. J'avais l'intention de le sortir en 2CDs avec un deuxième CD bourré de remixes de groupes internationaux mais bon cela dépendra du label s'il est OK ou pas.

Il prend une direction beaucoup plus metal apparemment, les anciens morceaux vont-ils avoir un nouveau traitement en live maintenant que Obszön Geschöpf s'est visiblement élargi à un groupe ?
Remzi Kelleci : Obszön Geschöpf est et sera à jamais mon projet solo mais en concert on sera 5 à présent avec batteur, guitariste, bassiste etc. Et on aura un côté plus "metal-indus" que par le passé, oui. Bien vu !

Ce changement illustre aussi le fait que tous tes albums sont différents. Est-ce une évolution calculée vers un son que tu cherches à obtenir depuis longtemps, ou plutôt l'envie de varier les plaisirs à chaque fois ?
Remzi Kelleci : Tu as vu juste ! En fait mon style de musique préféré a toujours été le metal-indus. D'ailleurs ma toute première démo 'Day of suffering' était bourrée de guitares metal mais vu que c'était toujours la misère de trouver un gratteux dans ce type de musique, surtout dans ma région, à savoir le Nord-Pas-De-Calais, je me suis dit qu'il serait préférable pour moi de continuer seul et de me concentrer essentiellement sur l'electro. Et vu que je suis aussi un grand fan de Leaether Strip, Wumpscut, Funker Vogt, Suicide Commando, etc., à cette époque c'était pas un problème.

Tu laisses en téléchargement tes musiques sur ton MySpace, notamment les morceaux de ton nouvel album. Tu ne penses pas que ça pourrait te poser des problèmes à la longue dans la recherche d'un label ?
Remzi Kelleci : En fait les nouveaux morceaux sur ma page MySpace sont les versions démo, et non les définitives. Bien entendu, les versions qui seront sur l'album seront bien meilleures, surtout au niveau du son. Pour ce qui est du téléchargement, eh bien je fais comme tout le monde, il faut arrêter d'être hypocrite. La plupart des gens le font. Pour te dire, je préfère de loin un mec qui pompe ma zic sur le net car il aime beaucoup ce que je fais mais qu'il n'a pas une thune, qu'un enculé de Russe qui fout tous mes albums en téléchargement payant sur son site illégal et que je touche pas une thune dessus. D'ailleurs je ne suis pas le seul groupe dans ce style sur son site, il y en a plein d'autres.

La question qui suit est inévitable, par acquis de conscience : le nom Obszön Geschöpf fait-il référence au label qui a notamment produit Gorgoroth ou ça vient d'autre chose ?
Remzi Kelleci : Hein ? Alors là il faudra que tu m'en dises plus là dessus, Obszön Geschöpf a déjà été pris ? Et dire que j'avais acheté le t-shirt "Antichrist" à l'époque !!!

J'ai remarqué que beaucoup de passages du super film de Rob Zombie, La Maison des 1000 Morts, sont samplés sur l'album : Tomb Of The Dead. Tu veux nous parler de tes films cultes que tu as utilisés dans tes albums, ou de l'origine des autres samples ? Et de ton inspiration en général ?
Remzi Kelleci : Encore une fois tu as vu juste ! Oui, je suis un très grand fan de films d'horreur en général, c'est ma principale source d'inspiration avec les serial killers. D'ailleurs j'en ai une énorme collection. J'aime beaucoup les films de Lucio Fulci, Dario Argento, Mario Bava. En fait, essentiellement les films d'horreur des années 50 à fin 80 avec aussi des grands classiques comme les premiers Vendredi 13, Freddy, Halloween, Phantasm, Hellraiser. Bien sûr surtout pas les grosses merdes de la fin des années 90/2000 !

Pour finir, si tu veux dire quoi que ce soit sur le sujet de ton choix, nous offrir une petite info en exclu, insister sur quelque chose, rendre un hommage... Bref, ce que tu veux, c'est à toi !
Remzi Kelleci : Je veux juste te remercier pour cet entretien et aussi de l'intérêt que tu portes à mon projet. Longue vie à VerdamMnis ! Merci à toute l'équipe.

Interview réalisée le 09 mai 2007 par Pierre Sopor