Chronique | zNo - 00

Pierre Sopor 01 janvier 2006

zNo est ce que nous pouvons appeler un OMNI : Objet Musical Non Identifié. Il est difficile de classer sa musique dans un style, de lui coller l'étiquette de "metal industriel" comme l'unique membre du projet s'en réclame lui-même. Du moins, à l'écoute de l'EP 00, nous nous retrouvons plus avec un disque franchement expérimental, bourré d'ambiances lourdes et plombées plutôt qu'un album "classique" du genre. L'EP 00 est donc composé de 5 titres pour une durée de presque 35 minutes, ce qui nous donne des pistes longues et toutes dénuées (ou presque) de paroles. La musique de ce projet d'origine Française a plus tendance à dériver vers un son ambiant, façon machines bien déstructurées pouvant par exemple rappeler les sons des débuts de NINE INCH NAILS, SKINNY PUPPY ou THE BUG. Le premier titre, 3TECH, après une ouverture mélodieuse au clavier nous embarque, à l'aide de bruitages bien flippants vers quelque chose de bien plus pesant, aidé par son rythme martial évoluant tout au long de ses 7 minutes. Redfill, plus retenue et minimaliste, nous met en prise à une musique d'ambiance assez planante et des voix incompréhensibles en fond sonore, façon dessin-animé japonais hypnotique. Path s'ouvre sur un son proche d'un son de cloche et sombre ensuite dans un chaos industriel bien plombé, s'enchainant très bien avec Trill, titre à ouverture assez electro et bourré de sonorités venues de partout mais s'achevant bien vite et laissant 3 minutes de blanc avant la dernière piste, Evul. L'Ep s'achève donc sur une compo angoissante, dont la douce mélodie d'intro serait presque un refuge confortable après le chaos des deux pistes précédentes mais s'achevant par une grosse destruction du son, les machines entrent en transe. Bonne surprise, zNo nous propose une maîtrise parfaite des machines, des basses bien lourdes saupoudrées et des quelques samples pour nous offrir le disque idéal à se mettre en fond sonore pour se créer une ambiance industrielle pesante, chaotique, mais aussi parfois apaisante. Une musique inclassable méritant d'être écoutée, ne serait-ce que parce que l'Ep 00 est entièrement écoutable sur le site de zNo.