Chronique | Wednesday 13 - Undead Unplugged

Pierre Sopor 07 juillet 2014

Êtes-vous déjà partis en colonie de vacances ? Vous avez donc forcément connu ce cliché légèrement embarrassant où, un soir au coin du feu, le moniteur (celui trop charismatique, là) prend sa guitare et se met à chanter des conneries genre Wonderwall ou des trucs de colos. Et bien imaginez la même scène, mais remplacez le décor par Crystal Lake (là où Jason Voorhees tue des ados, dans les Vendredi 13) et le beau moniteur par WEDNESDAY 13, icône de l'horror-punk et ex-chanteur des MURDERDOLLS. Vous obtiendrez Undead Unplugged, une relecture acoustique de plusieurs morceaux de sa carrière, des FRANKENSTEIN DRAG QUEENS FROM PLANET 13 à The Dixie Dead, son dernier album en date. Il s'était déjà plié à l'exercice il y'a quelques années sur My Demise et Skeletons, voilà qu'il y consacre tout un album. Une fois Undead passée, introduction théâtrale particulièrement réussie, on a la surprise de découvrir des versions assagies de morceaux que l'on connaissait plus bruyants (Dead Carolina, Nowhere). Impossible de ne pas frissonner un peu, on connait les qualités vocales de WEDNESDAY 13. On est alors en droit de regretter qu'il les exploite si peu au final, se limitant trop souvent à un chant murmuré. Car quand il pousse un peu sur ses cordes vocales, on obtient des morceaux qui se hissent facilement au niveau des originaux (Nowhere, Welcome to the Strange). Question ambiance, il faut saluer le travail effectué sur certains morceaux, comme Scary Song ou la déjà hantée Transylvania 90210. Risque inévitable avec ce genre d'exercice, Undead Unplugged est peut-être un poil trop répétitif, même s'il s'écoute d'une traite grâce à sa courte durée. WEDNESDAY 13 nous offre au final un album mineur mais sympathique, une petite curiosité inoffensive pour changer. Sans y accorder une attention majeure, Undead Unplugged passe cependant particulièrement bien en musique de fond, pour l'ambiance. Si vous êtes du genre à passer l'hiver enfermé, seul, à vous éclairer à la bougie et à avoir des fantômes chez vous, alors il sera votre meilleur compagnon.