Chronique | She Past Away - Disko Anksiyete

Tanz Mitth'Laibach 03 septembre 2019

Redirigeons-nous vers l'ex-Empire romain d'Orient : après les Grecs de SELOFAN l'année dernière, c'est donc aux Turcs de SHE PAST AWAY de nous revenir avec un album sur le label darkwave Fabrika Records. Le duo s'est déjà fait connaître avec ses deux albums précédents Belirdi Gece et Narin Yalnızlık pour ses compositions soignées imprégnées de la new wave des années 80, influence qu'il partage avec les autres groupes de Fabrika Records, et son chant en turc dont la rugosité donne une nouvelle coloration fascinante à la darkwave, aussi est-on enthousiaste à l'idée de découvrir ce disque.

Ce troisième opus s'intitule donc Disko Anksiyete, ce que notre fidèle Google Traduction interprète comme "Disco anxieuse", l'auteur de ces lignes n'étant guère versé dans les langues altaïques. Le concept s'annonce intéressant et se traduit à l'écoute par une musique très dansante, non pas à la façon martiale de l'EBM mais d'une manière légère et sur des sonorités plus lisses qui prend parfois des accents pop ; s'y glisse cependant le chant de Volkan Caner, désabusé et inquiétant, et les structures des morceaux se font étrangement répétitives, nous donnant une angoissante impression d'enfermement, le turc ajoute à l'étrangeté de la musique pour nos oreilles occidentales. SHE PAST AWAY nous abreuve ainsi de dix morceaux à la fois très entraînants et non dénués de douceur mais aussi subtilement angoissants, qui nous séduisent pour mieux nous perdre.

Cela rend l'album à la fois plaisant et intéressant, le morceau-titre est particulièrement efficace, d'autant qu'il est accompagné d'un clip appréciable, on peut aussi citer le très entêtant La Maldad qui pour une fois est en espagnol. Toutefois, si tous les morceaux sont sympathiques pris individuellement, le fait qu'ils soient tous construits de la même façon rend l'ensemble un peu trop monochrome, davantage de diversité dans les ambiances et les structures eût été bienvenu. Mais on ne s'en formalisera pas : fidèle à ses habitudes, SHE PAST AWAY nous a une fois de plus fait découvrir une musique surprenante et hypnotique.