Chronique | Hocico - Cursed Land

Sterben 01 septembre 1998

Le meilleur EP d'HOCICO à ce jour, un monolithe de musique électronique lugubre. Pas d'interludes, mais six morceaux où les bas-fonds du cosmos comme de l'âme humaine le disputent à de purs instants de grâce. 

Le furieux There Was A Time, drapé dans une atmosphère sombre et onirique, déploie des nappes de synthé rien moins que grandioses. Banished est de ces lourds blitzkriegs mixant douceur et terreur dont les Mexicains ont le secret. Without A God, occulte et martial comme ce n'est pas humain, est à classer parmi les meilleurs titres du groupe. Le spectral Raging Soul n'est que menace rampante, tension, lamentation... 

Tout le disque fourmille d'idées intelligentes de compositions sublimées par des ambiances dignes du Hellraiser de Clive Barker. 

L'electro-dark à son zénith.