Chronique | Fraction Disco - De Oppresso Liber

Pierre Sopor --

C’est en 2008 qu’est sorti De Oppresso Liber, seconde production de FRACTION DISCO après un album éponyme sorti en 2006. Dirigé par le lyonnais Thierry Laprade, ce side-project de GROUPE T se démarque de ce dernier par un style plus épuré et mélodique, affranchi des sonorités saturées et martiales jusqu’alors employées (excepté pour le titre Tied). Toujours dans un style électro indus de bonne facture, cet album d’une durée totale d’une heure est téléchargeable gratuitement par l’intermédiaire du profil MySpace de GROUPE T (à l’instar de l’ensemble de sa discographie). Fidèle à lui-même, Thierry L. donne le ton d’entrée de jeu avec Sons of Cain, véritable martèlement de beats durant plus de 7 minutes, suivi du puissant Boredom, l’un des meilleurs morceaux de l’album avec le plus lent mais tout aussi musclé Angel of Fire. Clin d’œil au mouvement des droits civiques aux USA, We Shall Overcome vient parfaire cette production qui saura ravir tant les fans d’Electronic Body Music que d’électro indus plus traditionnelle. À noter que vous pourrez retrouver GROUPE T pour sa toute première prestation scénique le 16 mai 2009 à l’occasion du prochain festival organisé par Convulsions Sonores.