Hellfest 2020
Pain Of Salvation + Port Noir @ Ninkasi Kao - Lyon (07 avril 2017)

Live Report | Pain Of Salvation + Port Noir @ Ninkasi Kao - Lyon (07 avril 2017)

Cécile Hautefeuille 10 avril 2017 Manon Nadolny Manon Nadolny

Port Noir

Soirée suédoise ce vendredi 7 avril au Ninkasi Kao où Access Live avait placé la barre très haut avec la venue de PAIN OF SALVATION référence s'il en est en matière de metal venu du froid. Les Lyonnais avaient comme d'habitude répondu présents, la longue file d'attente et la chaleur de la salle laissant présager une soirée animée !

Avec trois albums à leur actif, les trois jeunes suédois de PORT NOIR ont offert en première partie un set plutôt sympa, avec des influences allant du metal progressif à la pop. Le public a découvert avec intérêt ce groupe né en 2011, habitué des grands festivals, notamment en Allemagne. Rien de très original mais une ambiance rock cool servie par la belle voix claire et maîtrisée du chanteur Love Andersson. Beaucoup de fraîcheur et de simplicité dans les compositions, avec un son moderne mis en valeur sur leur dernier album Any Way The Wind Carries sorti en 2016. Le courant est bien passé entre le public et le groupe qui, pour son premier passage à Lyon, aura laissé une très belle impression.

Pain of Salvation

Depuis plus de 20 ans, le groupe de PAIN OF SALVATION à su se renouveler, surtout avec leur dernier album en date In The Passing Light Of Day sorti cette année.

PAIN OF SALVATION fait son entrée sur la scène du Ninkasi Kao. Pieds nus, c'est ainsi que se présente Daniel Gildenlöw ; peu conventionnel pour un groupe de metal. Décrit comme prog, le groupe ne l'est pas vraiment. Si ce n'est que les intros de leur morceau soient plutôt bien ficelés, le groupe reste néanmoins là pour ambiancer le public lyonnais. Rien à redire sur leur son, il reste propre. De l'émotion tantôt sur des ambiances intimistes, tantôt avec des passages puissamment poignants, des constructions progressives travaillées. Tous les morceaux sont parfaitement interprétés, mais ce qu'on retient le plus est la facilité avec laquelle le groupe transmet des sentiments de façon intense. La décontraction sur scène du chanteur créait un lien immédiat avec le public, sous le charme de sa voix mais aussi de son sourire et de son naturel. Quant au batteur, on ne peut qu'être admiratif de la facilité avec laquelle il enchaîne les coups et assure les choeurs sur la plupart des titres. Les fans sont réceptifs et les couplets de Reasons ne tardent pas à raisonner dans cette grande salle.

PAIN OF SALVATION et PORT NOIR, sont deux groupes au style différent qui ont su conquérir le coeur des lyonnais avec leur professionnalisme et leur authenticité.