Combichrist + Alacrity + We Are Magonia @ Ninkasi Kao - Lyon (05 juillet 2019)

Live Report | Combichrist + Alacrity + We Are Magonia @ Ninkasi Kao - Lyon (05 juillet 2019)

Manon Nadolny 09 juillet 2019 Laurence Prudhomme Manon Nadolny

Il faisait une chaleur d'enfer sur Lyon ce vendredi 5 juillet… mais ce n'était rien à côté de ce qui nous attendait au Ninkasi pour la venue de COMBICHRIST. Étape de leur tournée européenne One Fire World Tour, cette date n'a pas fait salle comble, mais l'ambiance et les pogos étaient bien au rendez-vous ! Organisée par l'association lyonnaise Sounds Like Hell Productions, la soirée a tenu toutes ses promesses dès le premier groupe.

We Are Magonia

C'est en effet aux locaux WE ARE MAGONIA d'ouvrir le bal et d'aiguiser la curiosité du public. Pour marquer leur première prestation live, les Lyonnais ont déployé les grands moyens avec des caméras qui filment le set et donneront lieu à un clip souvenir. WE ARE MAGONIA est emmené par deux membres d'IN ARKADIA qui ont laissé leur deathcore de côté pour proposer un projet synthwave saupoudré de black metal entièrement instrumental.

Lumières rares, tenues et masques macabres, l'atmosphère tourmentée de la scène va pourtant faire découvrir une musique aux sonorités dansantes. Les Lyonnais sont ravis de pouvoir enfin profiter de la prestation de ce groupe qui s'est déjà taillé un beau succès sur la toile. Leur premier album Apocalypse est d'ailleurs sorti en 2018. On y retrouve des influences synthé-pop des années 80, mais certaines parties sont résolument de culture metal. Pour une première, c'est un beau succès pour le groupe qui quitte la scène sous les encouragements. Pour notre part nous espérons pouvoir très vite les revoir sur d'autres dates.

Setlist
Anthem For The Apocalypse
Satanic Worship
Terror
Electric Guillotine
Primal Scream
August 29, 1997
Master Of Horror

Alacrity

Place maintenant à un groupe américain : ALACRITY, avouons-le complètement inconnu en ce qui nous concerne. Du coup, on fouille un peu et on apprend qu'il s'agit en fait du projet musical de Jason Jensen, le directeur et réalisateur de certaines vidéos de COMBICHRIST (dont Understand, tirée du dernier album). À notre humble avis, le groupe, le duo en fait, manque un peu de présence sur cette scène qui paraît trop grande pour eux. Mais les titres sont dansants, des rythmes très électro-indus à EBM, et le public semble apprécier cette mise en jambes avant l'arrivée des têtes d'affiche.

La température monte encore d'un cran et c'est dans une atmosphère surchauffée que COMBICHRIST va monter sur scène !

Combichrist

2019 marquera le groupe américain avec les départs de son emblématique batteur Joe Letz, désormais chez AESTHETIC PERFECTION, mais aussi de Nick Rossi. La succession est plutôt lourde à assumer, le grain de folie du batteur étant difficile à égaler. La lourde tâche est retombée sur Will Spod et Dane White, qui accompagnent désormais aux percussions et à la batterie Eric Michael et Andy La Plegua. À dire vrai, nous sommes impatients de voir comment se comportera ce nouveau line-up sur scène. Les Américains sont au coeur d'une tournée marathon qui leur a fait parcourir les Etats-Unis avant de s'attaquer depuis le mois de juin à l'Europe. Bookée entre Sarrebrück et Barcelone, Lyon compte bien marquer le groupe en leur faisant passer une soirée mémorable.

Des étoiles encore plein les yeux de leur passage au Hellfest il y a quinze jours, un moment qu'ils ne sont pas près d'oublier tant l'accueil du public a été fantastique, les voici donc sur la scène du Ninkasi. Et le show commence fort avec Hate Like Me, titre phare du nouvel album One Fire, véritable retour au son indus des débuts du groupe. La température doit frôler les 40 degrés (voire plus), ce qui n'entame en rien la frénésie du public lyonnais. Encouragés par les américains, circle-pits, pogos et slams vont s'enchaîner pendant tout le set. Le groupe est heureux d'être à Lyon où il sait trouver un public fidèle et enthousiaste. Le titres suivants nous replongent dans les succès du combo, avec le célèbre Shut Up And Swallow repris en choeur par la salle.

Le groupe se délecte visiblement du joyeux bordel qui s'installe devant leurs yeux, le public saute et danse dans tous les sens. Les petits nouveaux ont l'air parfaitement à l'aise dans leur rôle, Will Spod debout sur ses caisses assure le show. Il se dégage toujours la même énergie sur scène, comme si les bondissements d'Andy LaPlegua résonnaient dans le public. Un sourire malicieux en coin, il récupère sur scène les slameurs, accordant même un câlin à une jeune fille parvenue jusqu'à lui tandis que d'autres retournent dans le public d'un coup de pied aux fesses. La bonne humeur est sur scène et dans le public, et Can't Control provoque un véritable rush sur les premiers rangs pour savoir qui lèvera le poing le plus haut. Le rouleau compresseur COMBICHRIST est lancé, rien ne semble pouvoir l'arrêter !

Le chant du leader norvégien paraît plus posé que parfois, plus puissant qu'agressif. Blut Royale suivi de What The Fuck Is Wrong With You font souffler un vent de folie dans la salle. C'est de l'Aggrotech fort en décibels et dansant qui se déverse dans les oreilles d'un public pas fatigué pour un sou. Pourtant le mot du jour est « transpiration » ! Lorsque le groupe quitte la scène sur un dernier « merci ! », on a la sensation, malgré l'énergie dépensée, que le concert vient de débuter. Alors les musiciens reviennent avec Get Your Body Beat, encore un morceau fédérateur qui fait vibrer le Ninkasi. Le thème très rythmé de Maggots At The Party va mettre le public dans une dernière transe, avant que le set ne s'achève sur One Fire.

En conclusion, les Lyonnais ont eu droit à une setlist variée, toujours trop courte, mais qui fait le tour des succès du groupe et où s'intègrent parfaitement les titres du nouvel album ; ne manquent à notre bonheur que My Life My Rules et Sent To Destroy pour que la fête soit complète. De l'aveu même du groupe, le public lyonnais est l'un des meilleurs rencontrés lors de cette tournée européenne, un compliment qui fait chaud au coeur !

Setlist
01. Hate Like Me
02. Never Surrender
03. Shut Up And Swallow
04. Satans Propaganda
05. Guns At Last Dawn
06. Throat Full Of Glass
07. Can't Control
08. Follow The Trail
09. No Redemption
10. Blut Royale
11. WTF Is Wrong With You
12. Get Your Body Beat
13. Maggots At The Party
14. One Fire

Encore une belle affiche lyonnaise grâce à Sounds Like Hell Productions, qui aura comblé le public avec des rendez-vous de très haut niveau cette année. Alors vivement la rentrée pour vivre d'autres soirées de folie !