CHAOSEUM, le second souffle du nu-metal venu de Suisse

CHAOSEUM, le second souffle du nu-metal venu de Suisse

Julien 08 novembre 2021 Julien Stéphane Harnisch

Privé de tournée en 2020 pour cause de pandémie, le groupe de nu-metal originaire de Suisse CHAOSEUM n'est malgré tout pas resté inactif et sortait cette année un album de reprises acoustiques ainsi qu'un nouveau single annonciateur d'un prochain opus. Afin d'en apprendre plus sur le groupe et ses projets futurs, nous avons posé quelques questions à Valery Veings, guitariste et membre fondateur, qui a accepté de faire le point pour nous.

Votre nouveau single Unreal vient juste de sortir. Quels en sont les retours jusqu'à maintenant ?
Les premiers retours sont bons. Nous avons dépassé les 100k vues après 4 jours sur YouTube, ce qui, pour nous, est plutôt positif. Nous observons une vague de nouveaux followers sur les différentes plateformes de streaming également. 

Vous avez sorti cette année un album de reprises au format acoustique de morceaux piochés dans vos précédents albums, quel en a été l'accueil ?
On était sûrs de rien. Cet album n'était pas prévu mais avec le fait d'avoir sorti Second Life en 2020 et que sa tournée ait été reportée en 2022, on voulait rester actif et sortir quelque chose cette année. Faire un album électrique alors que la tournée n'a pas encore eu lieu n'avait pas de sens. On a pris l'option d'un album acoustique partagé entre nouveaux titres et arrangements de morceaux existants. De ce fait, on ne savait pas si cela allait être bien perçu pour un groupe qui n'avait que deux albums studio. Au final, le résultat plait. 

Aurons-nous droit à d'autres morceaux en acoustique dans l'avenir ?
À priori pas tout de suite mais pourquoi pas dans le futur. À cet instant, aucun travail n'est axé sur cette vision. 

Votre style musical a changé entre vos deux premiers albums studio. Est-ce que l'arrivée de CK Smile dans le groupe vous a amené à ce changement ou est-ce que votre son actuel est plus en accord avec ce que vous vouliez faire au départ ?
L'arrivée de CK a un fort impact sur comment sonne le groupe. Tout d'abord sa voix change l'atmosphère des chansons, mais en plus il a contribué à l'écriture de Second Life. On avait un style heavy/metalcore sur le premier album tandis que maintenant on navigue dans un registre plutôt nu-metalcore.

Pouvez-vous nous expliquer votre processus de composition ? Est-ce que vous commencez par exemple par les textes puis ensuite les instrumentations ? Qui participe le plus à ce processus ?
Il n'y a pas une règle définie avec précision. Loïc amène en général la partie musicale qu'il partage avec CK. En collaboration, ils finalisent l'ossature. Greg et moi amenons une petite touche avec notre style de jeu. Concernant les paroles, c'est l'affaire de CK et moi-même. Les textes viennent toujours après la musique car celle-ci nous inspire pour le thème des paroles. Les lignes de chant sont ensuite créées par CK. Par exemple, sur Feel, on était juste niveau timing. J'ai écrit les paroles et CK les a prises le dernier jour de studio et a improvisé la ligne vocale. 

Certains de vos morceaux évoquent énormément KORN, et le nouveau single Unreal continue dans cette voie. CK Smile semble d'ailleurs beaucoup s'inspirer de Jonathan Davis pour son chant. N'avez-vous pas peur que les auditeurs s'arrêtent à cette ressemblance ? Ce qui peut être aussi bien positif que négatif...
Ce n'est absolument pas notre objectif. Certes Smile Again rend hommage à un groupe que CK, Greg et Loïc apprécient énormément, mais pour nous ça s'arrête là. Les gens pensent que CK imite Jonathan Davis, mais ça n'est pas le cas. Son timbre de voix est proche et il ne va pas changer sa voix à cause de cette ressemblance. D'ailleurs nous avons refusé toutes les propositions de label afin de pouvoir poursuivre selon nos désirs. En résumé, on joue la musique que l'on a envie de jouer. 

Quels sont les groupes qui vous influencent ou vous ont le plus influencés ? Avec qui rêveriez-vous de collaborer ?
Les influences sont très nombreuses, que ce soit dans le nu-metal ou le metalcore. De mon côté j'ai toujours été fan de IRON MAIDEN voire JUDAS PRIEST. Ces influences se ressentent sur les solos de guitares, ce qui expliquent pourquoi ces solos sont souvent alternés. Pour ma part, je collaborerais avec de nombreux artistes, difficile de faire un choix, mais je dirais ALICE COOPER, surtout pour une tournée. 

On semble assister à un grand retour du neo metal, avec de plus en plus de groupes qui s'inspirent de ce qui se faisait au début des années 2000. Comment expliquez-vous cela ? Est-ce qu'il s'agit selon vous d'un cycle naturel dans la musique, avec des artistes qui reproduisent ce qu'ils écoutaient quand ils étaient ados par exemple ?
C'est très souvent le cas dans les genres de musique qui ne sont pas qu'un effet de mode. C'est un deuxième souffle de metalcore et de nu-metal qui arrive depuis quelques temps et les fans s'en réjouissent.

Y a-t-il une histoire derrière les personnages incarnés par les membres du groupe ? Une histoire commune ou propre à chaque entité ?
L'idée au départ était simplement d'amener plus que le son lors des concerts. C'est très habituel de voir ça dans le black metal, il y a une image très forte. Cependant il ne fallait pas qu'on se rapproche trop de ce type de maquillage, notre style de musique est différent. De ce fait, nous sommes allés chercher notre inspiration plutôt du côté du cinéma. 

Vous serez en tournée avec FLESHGOD APOCALYPSE en 2022. Quels sont vos rapports avec ce groupe ? Vos univers et genre musical sont quand même très différents. Comment abordez-vous cette tournée ?
FLESHGOD APOCALYPSE est un groupe composé d'excellents musiciens et ça sera très enrichissant pour nous. Bien que notre musique soit assez différente, nous avons un point commun axé sur l'image. C'est aussi l'occasion de traverser l'Europe, visiter des pays dans lesquels nous n'avons encore jamais joué. D'ailleurs nous avons eu l'opportunité d'ajouter des dates supplémentaires à cette tournée. De ce fait, nous terminerons en Finlande et je m'en réjouis. 

Quels sont vos projets pour les mois à venir ? Un nouvel album en préparation peut-être ?
Unreal est le premier titre composé pour notre prochain album. Nous avons énormément de travail sur la planche mais nous ferons tout pour que cet album soit composé, enregistré et sorti en 2022. 
D'autres dates de concerts devraient encore venir également.

Merci beaucoup et au plaisir de se croiser lors d'un prochain concert !

CHAOSEUM sera en tournée en support de FLESHGOD APOCALYPSE en 2022 et passera par la France le 30 septembre Chez Paulette (Pagney-derrière-Barine, 54), le 1 octobre à Petit Bain (Paris, 75), le 4 octobre au Ferrailleur (Nantes, 44) et le 10 octobre au Rex (Toulouse, 31).