Chronique | Agapesis - Démo

Pierre Sopor 01 janvier 2007

Il y a parfois des trouvailles que l'on fait par hasard et qui nous surprennent agréablement : AGAPESIS, trio belge surfant entre un rock industriel fort, parfois proche du punk, et des tendances plus electro dark en fait partie. Ils nous font découvrir cette facette de leur travail avec cette démo de 5 titres. A noter que AGAPESIS est l'un de leurs deux projets, avec A-STATE, tous chantés en français s'il vous plait. Le groupe soignant une image gothique mêlant plusieurs références comme le supplice de L'Homme Qui Rit de Victor Hugo, appliquée à une fillette ou les créatures de la nuit par excellence que sont les vampires. La démo se devait d'aborder des thèmes récurrents et inévitables ! En effet, Sacrilege évoque d'emblée la mort, l'abandon de soi, la folie. Les guitares sont agressives, le chant scandé et rageur alternant entre les deux voix cela évoquerait presque HANZEL UND GRETYL, pour sa dureté, mais avec moins de brutalité, de folie et de second degré. Tyrannique est plus oppressante, menaçante, terrifiante, évoquant le viol et la torture d'une victime. L'innocence abusée semblant être un thème phare du groupe, autant sur cette démo que sur d'autres productions. La façon dont les textes sont scandés, toujours durement, donne un coté punk atténué par des passages plus calmes laissant la menace se préciser. Suivent deux titres plus fantastiques et mystiques : Vampyr, abordant le vampirisme sous l'angle de la solitude, de la longueur du temps passé et de la non-vie ; puis Terre Ancestrale, titre à nouveau menaçant et sinistre. Sur Enfants Soldats, le titre donne le ton : l'innocence utilisée, détournée et corrompue est le sujet principal. L'utilisation de samples d'explosions et de coups de feu, ainsi que la rythmique martial donne un aspect guerrier parfaitement adapté. Pour finir, Belle Et Seule tranche réellement avec le reste, titre presque onirique au chant féminin triste évoquant le suicide d'un être innocent. Une ballade douce mélancolique et à la mélodie travaillée. Nous avons donc une démo variée, relatant plusieurs thèmes tels que l'innocence détournée, la solitude, la mort, le danger j'en passe et des meilleurs ; de manières différentes, plus ou moins rock et agressives. Le pari du chant en français est réussi, on peut donc profiter du soin apporté aux paroles qui sont donc facilement compréhensibles. L'usage de deux voix semblent se répondre et permettent de réellement jouer sur les ambiances, donnant un aspect dénonciateur par moments ou plus sombre à d'autres. Le tout, mérite que l'on s'y intéresse mais n'est pas révolutionnaire pour autant.