Skinsitive @ Le Hangar - Ivry-sur-Seine (94) (25 novembre 2022)

Live Report | Skinsitive @ Le Hangar - Ivry-sur-Seine (94) (25 novembre 2022)

Pierre Sopor 28 novembre 2022 Pierre Sopor

L'histoire de SKINSITIVE ne manque pas de rebondissements. En une quinzaine d'années d'existence, le projet de Virginia B. Fernson a connu plusieurs vies. Après quelques pauses le temps de se consacrer à des side-projects mais aussi de savoir dans quelle direction poursuivre l'aventure et trois albums, la formation a fait son retour sur scène après deux ans de pause forcée. Si la facette plus metal a disparu et que la période rock industriel semble aussi loin derrière, SKINSITIVE a muté au fil du temps vers un rock sombre et tortueux où les influences folk, post-rock et même chanson française sont pleinement assumées, tout comme ce chant en français qui permet de mieux apprécier la plume de son autrice, entre dureté, violence et poésie.

Sur la scène du Hangar, on peut donc retrouver ce secret bien gardé de l'underground parisien qui ne demande qu'à exploser. Depuis la dernière fois, SKINSITIVE a légèrement été remanié : un changement de guitariste, mais un line-up à six qui se stabilise. Avec un vrai clavier et des chœurs, tout de suite, la musique gagne en ampleur et en puissance dramatique. En live, les morceaux du dernier album en date, Accidents, se révèlent dans toute leur intensité, leurs soubresauts, leurs tempêtes intimistes. On a aussi l'impression de redécouvrir le cerveau torturé derrière tout cet univers : Virginia B. Fernson, qui arbore un col de prêtre, semble s'être trouvée un personnage. L'effet est réussi et donne au show à la fois une solennité et une autorité théâtrale nouvelle, avec ce petit côté boudeur à la Nick Cave, tout en boostant sacrément la présence de sa frontwoman qui semble même libérée par ce semi-masque. À la fois plus détendue et communicative que d'habitude, elle a bouffé la scène avec appétit, son énergie conquérante allant chercher et convaincre les néophytes.

Si elle capte forcément l'attention, jusqu'à sa gestuelle qui appuie les pauses et les silences des morceaux, l'ensemble du groupe a fière allure. Un dress-code sobre et élégant, une bonne cohésion et aucun faux pas pour cette première date tous ensembles. Parmi les belles idées de la soirée, les retours en fin de set de titres plus anciens fonctionne à merveille. La mystérieuse June jouée dans la pénombre, ou l'énergie frontale de Somebodies offraient à ce comeback scénique une conclusion idéale.

Il ne reste plus qu'à espérer que ce SKINSITIVE là va enfin avoir l'occasion d'enchaîner plusieurs dates. La formation s'est bien trouvée, est solide. Les morceaux fonctionnent en live. Les discrets apports au show sont sobres mais efficaces et solidifient le tout. C'était du costaud, l'accueil chaleureux d'un public en partie non-initié le prouve. SKINSITIVE continue de grandir, l'histoire continue et la suite s'annonce passionnante.