Die Form @ BIM Festival 2014 - Antwerp (2014-12-20)

Live Report | Die Form @ BIM Festival 2014 - Antwerp (2014-12-20)

Cécile Hautefeuille 20 décembre 2014
Voici une tête d'affiche sur laquelle on peut tous s'accorder : DIE FORM fait partie des groupes mythiques de la Schwarze Szene. Sans jamais dévier de leur trajectoire principale, un son purement electronique mêlé au chant lyrique dans une atmosphère hypnotique, les mystérieux français ont su au cours de leurs 37 ans de carrière se renouveler à l'infini. Ainsi reviennent-ils en 2014 avec un nouvel album, "Rayon X", qu'ils présentaient entre autres ce soir-là. Le groupe, qui sait se faire rare, était extrêment attendu par son public. Mais n'oublions pas que nous sommes en Belgique, et tout comme la veille durant Borghesia, c'est l'heure où les effluves d'alcool commencent à sérieusement monter à la tête de ceux qui en ont abusé. Cette faune un peu sauvage empêche parfois de rester dans la poésie du spectacle, puisque DIE FORM met toujours royalement en scène ses concerts. Pour pallier l'immobilisme de la pratique électronique, une danseuse exceptionnellement talentueuse vient nous raconter des histoires à travers ses chorégraphies politiquement incorrectes et un light painting très onirique. Est-ce dû à l'état d'hypnose des spectateurs ou au public éméché qui n'a pas pu tenir la soirée, mais les applaudissements se font discret et le rappel est presque inexistant, tandis que les témoignages post-concert sont tous dithyrambiques. Difficile de comprendre le paradoxe de cette majestueuse soirée. DIE FORM revient en force et leurs quelques dates annoncées seront des joyaux à ne pas rater. Cela étant, petit message personnel : -1 au management du groupe. La suite de la nuit fut également une réussite : DJ Borg a régalé la piste de pépites EBM anciennes et récentes. Une belle clôture de festival.