Kyūketsuki sort son premier album, dark ambient et kabuki sont au programme

Pierre Sopor 03 juin 2020

Non content de sortir à la fin du mois l'excellent Nihilist (chronique) avec K.F.R, Maxime Taccardi a également un album de son side-project noise GRIIIM de quasiment terminé. Mais ça ne lui suffisait pas : avec KYŪKETSUKI, il embrasse pleinement ses influences dark ambient en y ajoutant une pincée de dungeon synth, de kabuki et de musique traditionnelle japonaise, sans totalement abandonner ses racines black metal. L'artiste choisit d'ailleurs le pseudonyme de Yūrei (fantôme) pour ce projet dont le premier album, Shi No Kage, peut s'écouter via le lecteur ci-dessous. Avant ça, une première démo, Yūrei, avait été mise en ligne sur bandcamp, ou vous pouvez écouter et acheter les morceaux au format numérique.

01. Chantsu
02. Fuyu Ga Kita
03. Sutra
04. Watashi Ga Shinu
05. Chikyū no shihai-sha
06. Shi No Kage