VerdamMnis Magazine - Music Promotion
heffest 2018 banner

Interview : Hologram_

Pierre Sopor 11 décembre 2017

En avril dernier, HOLOGRAM_ concluait la superbe soirée organisée par le label Audiotrauma qui fêtait ses quinze ans à Paris (live report). Sur le trajet du retour, Martin Deslisle se faisait voler tout son matériel, contraignant HOLOGRAM_ à une pause forcée. Les artistes des labels Audiotrauma et Ant-zen se sont donc mobilisés pour donner vie à Rescue, un album de soutien dont on vous parlait par ici, qui va permettre à l'artiste de se racheter de quoi travailler. Laissons-le donc vous en parler !

Pour commencer, peux-tu nous raconter l'histoire derrière la sortie de Rescue ?
Au lendemain d’une date à Paris en avril dernier, je me suis fais malheureusement voler tout mon matériel dans le train qui me ramenait chez moi. Les labels dont je fais parti (Audiotrauma et Ant-zen) se sont tout de suite mobilisés pour trouver un moyen de récupérer de l’argent pour me racheter tous mon matos.  Alors nous avons fait un appel aux artistes proches des deux labels, pour se lancer dans un processus de fabrication d’un album de remix. Tout est alors allé très vite ! Le jour où nous avons mis en ligne l’album, il y a eu un élan de générosité de la part de plein de personnes, que je remercie du fond du cœur.


As-tu reçu certains remixes qui n'ont pas pu être inclus dans l'album ? 
Et bien non car ce sont les labels et moi même qui avons choisi les artistes, et de ce fait c’est moi-même qui ai envoyé les pistes séparées aux différents protagonistes.


Comment as-tu travaillé avec les différents artistes ? Avez-vous fait de nombreux échanges ? Avaient-ils des directives concernant le choix des morceaux ?
Dans un premier temps les labels ont pris contact avec les artistes. Dans ce même temps j’ai créé des kits remix. Ensuite j’ai envoyé toute la matière sonore. C’est moi qui ai donc choisi sur quelle morceau tel ou tel artiste allait travailler !
Une fois la matières sonore reçue, les artistes n’ont eu aucune directive, c’était plutôt carte blanche pour tout le monde.
J’ai juste pris le soin de faire la playlist une fois tous les morceaux reçus.


Je ne sais pas si répondre à cette question est très stratégique d'un point de vue commercial pour toi, mais sais-tu où ça en est de l'objectif que tu t'étais fixé pour te racheter du matériel ?
Là aussi, ça a été une grosse surprise. Énormément de gens se sont mobilisés tout de suite pour avoir en leur possession cette album de remixes. Du coup nous avons récupéré très rapidement la majeure partie de l’argent par rapport à l’objectif financier que nous nous étions fixé.


Quel souvenir gardes-tu du concert à Paris ? Je suppose que l'expérience doit être amère par conséquent...
Le concert et la soirée au Petit Bain étaient géniaux. Beaucoup de gens, beaucoup de musique, beaucoup de sourire. Une excellente ambiance sur scène et derrière. J’en ai un super souvenir. Après c’est évident, le souvenir est moins bon au lendemain du concert.


Vu de l'extérieur, l'expérience de Rescue nous donne l'impression que les labels Audiotrauma et Ant-Zen sont vraiment comme des petites familles soudées. Comment as-tu réagi en recevant ce soutien ?
Exact !! C’est exactement ça : une famille. J’ai forcément été très touché en voyant tous ce soutien. Ça donne une énergie extraordinaire. Et au-delà du côté matériel et financier, c’est le côté humain que je retiendrai. Dans cette époque où les gens pensent de plus en plus à leur petite personne, c’est génial de voir cette solidarité.


À l'époque du vol, Amen : Requiem for Heart Fragment avait à peine six mois. Ce vol t'a contraint à une pause live forcée. Est-ce que ça t'a brisé dans ton élan suite à la sortie de l'album ? As- tu déjà commencé à travailler sur de nouveaux morceaux, à défaut de pouvoir faire des concerts ?
Effectivement, ça m’a contraint à ralentir le rythme du projet. Mais je ne me suis pas reposé sur mes lauriers. Je me suis enfermé en studio pour fabriquer de nouvelles sonorités. Je suis un peu un boulimique de création musicale. J’ai toujours besoin de créer. Je prépare de nouvelles choses.


On va donc pouvoir te retrouver sur scène très bientôt ?
J’ai une seule envie c’est de remonter sur scène. J’espère que 2018 va être une année pleine de dates. Et continuer mon petit bout de chemin. J’ai besoin de ça dans mon équilibre. J’ai envie de revenir encore plus fort


Suite à Rescue, penses-tu que les collaborations entre artistes au sein du label seront encore plus fréquentes ? As-tu prévu de leur rendre la pareille ?
Pourquoi pas... Il n’y a rien de fait pour le moment mais ce qui est génial, c’est qu’avec cette famille tout est possible.


Merci Martin. Veux-tu ajouter quelque chose ?
Je voudrais dire un énorme merci à toute les personnes grâce à qui HOLOGRAM_ n’est pas mort.