VerdamMnis Magazine - Music Promotion

MUCC @ Hibiya Open-Air Concert Hall - Tokyo (JP) - 25 juin 2016

Mandah 13 juillet 2016 Mandah (traduction en FR par Erick) MUCC English version - French version

MUCC s’est lancé dans un planning très chargé au cours de ces deux dernières années avec la sortie d'un album, The End Of The World paru le 25 juin 2014, un mini-album, T.R.E.N.D.Y –Paradise from 1997- sorti le 24 juin 2015 et celle d'un maxi-single Heide sorti le 15 Juin 2016. Comme si cela ne suffisait pas, un nouveau single intitulé CLASSIC vient tout juste d’être annoncé pour le 14 septembre 2016. Cette annonce est tombée le 25 juin, le jour où le groupe a amorcé sa tournée célébrant le 20e anniversaire du groupe. Nommée MUCC TOUR GO TO 20TH ANNIVERSARY, ce concert d'inauguration a été donné au Hibiya Open-Air Concert Hall. Localisé au cœur même de la capitale, ce lieu à ciel ouvert est plongé dans l’atmosphère paisible et spacieuse du bloc cosmopolite de forêts et de verdure qu’est le parc Hibiya. Cet endroit particulier crée un environnement parfait où musique et nature ne font qu’un, mais qui laisse aussi les festivités à la merci de la météo. Malgré l’approche de la saison humide, la pluie ne faisait heureusement pas partie du programme.


C'est dans ce lieu découvert, à guichet fermé, plongé dans l’univers presque féérique du parc Hibiya, que MUCC a donné un spectacle absolument exquis entre 18h00 et 20h00 ! Le groupe s’est emparé de la scène en grande pompe, l'investissant de toute part et mobilisant l’audience avec ferveur. L’énergie du groupe était contagieuse et presque palpable. Le set a débuté avec Daikirai aussi tôt que Tatsuro (Vo) hurla le-dit titre (qui signifie ‘je te hais‘). La tension est montée à la vitesse de l’éclair grâce au dynamisme des titres ENDER ENDER et KILLEЯ. Le public s'est mis à headbanger sérieusement comme si sa vie en dépendait. Sur JOKER, le frontman s’est lancé dans une danse lascive via des mouvements très suggestifs sous les yeux des fans déjà enthousiasmés. Il s’est ensuite appuyé contre Miya alors que celui-ci exécutait un brillant solo avec sa guitare. Après un petit discours destiné au public, le concert s'est enchaîné sur les hits incontournables du groupe tandis que la nuit chassait progressivement les derniers rayons de soleil. Bien que l’air se rafraîchissait au fil des minutes, la température des corps n'a cessé de grimper en saccade grâce à Utagoe suivie de la puissante Kanashimi To DANCE Wo. Dès les premières notes du titre suivant Chintsuuzai (clairement une des préférées des fans) la fosse entière s’est mise à applaudir et crier jusqu’à l’euphorie. Miya (Gt) et YUKKE (B) ont alors échangé leurs places, puis se sont placés sur le devant de la scène pour jouer ensemble, ce qui a rendu le public encore plus hystérique.



A la tombée de la nuit, le show a prit un tournant plus émotif quand Tatsuro (Vo) s'est agenouillé avant de sangloter sur Mama. La soirée a atteint un de ses moments les plus mémorables lorsque le groupe et le public sont restés silencieux et immobiles durant de nombreuses minutes depuis la fin de TRIGGER. Le temps semblait s’être arrêté, un moment intime comme-ci le monde avait cessé d’exister à l’extérieur des minces cloisons de ce lieu en open-air. Il n’y avait plus aucun son mis à part le bourdonnement monotone du trafic de l’extérieur, tout était figé en dehors des nuages dans le ciel qui eux continuaient de se mouvoir. Une brise légère caressait délicatement chaque âme lorsque tout à coup, Tatsuro (Vo) poussa un cri du fond de ses tripes. Le show reprit son cours sur Mukashi dodomo datta hitotachi e, morceau dans lequel la rythmique imposante donnée par le bassiste YUKKE et le batteur SATOchi donne l’envie de danser sans retenue. Le rythme s’est ensuite de nouveau calmé un moment avec les titres Isola, Kono sen to sora, ieji et aussi le nouveau single Heide. L’ambiance lumineuse glissa progressivement vers des nuances moins vives et plus sombres pour créer une atmosphère enchanteresse et très mélancolique, ce qui eut pour effet d’intensifier encore un peu plus l’alchimie entre le groupe et son public. Tatsuro (Vo) boucla alors la balade en susurrant 'merci'.


MUCC a mis fin à cette première partie du concert sur une touche vive et intense en immergent le public dans son univers via une performance dynamique grâce aux titres Mr.Liar et TONIGHT. La foule applaudissait massivement, dansait et headbangait jusqu’à la fin. Quand ce fût fini la vigueur du public demeura inchangée, il continait à hurler et applaudir jusqu’au retour du groupe pour un rappel. Le groupe est revenu sur scène, poings en l’air, interpellant la foule. Sur ces bonnes ondes, MUCC a débuté alors un second set énergique et Rock N’ Roll. Le groupe encourageait alors la foule à se lâcher davantage, cette liberté des corps prit une certaine ampleur à mesure que la nuit obscurcissait le ciel. Il ne restait qu’à s’abandonner à la musique. Le concert a atteint son apogée sur le titre de clôture Ranchuu quand Tatsuro (Vo) a demandé au public de s’assoir au sol, puis de sauter ensemble à son signal.



 Le groupe est actuellement en tournée au Japon et ce durant tout l’été. Nous ne pouvons qu'espérer que celui-ci exportera cette très belle tournée de vingtième anniversaire en Europe un peu plus tard dans l’année.


 SETLIST ICI



Texte traduit en français par Erick LEDERLE | Texte original en anglais par Mandah FRENOT