VerdamMnis Magazine - Music Promotion

Synthetische Lebensform

“Extravagant„

Spoon 24 octobre 2017

Après vérification, ce n'est pas un album de la discographie de FRONT LINE ASSEMBLY, mais bel et bien Extravagant, second album de SYNTHETISCHE LEBENSFORM qui est en train de tourner. Pour le moment isolé à Mourmansk sur la péninsule russe de Kola, le duo espère bien renverser la situation avec sa musique alliant indus moderne et old school. On reconnaît de suite l'inspiration des plus grands avec entre autres FLA sur Dead Sunlight, Ghost Shadows et son clavier rappelant Control I'm Here de NITZER EBB, ou encore Virus et son chant futurepop typée VNV NATION. C'est là que réside la force de cet opus.


SYNTHETISCHE LEBENSFORM rassemble les meilleurs éléments de la musique industrielle pour en concentrer le tout dans un album hétérogène. Generator B ou Bright Worn Gears sont des pistes qui transpirent bien l'EBM old school. Le clavier cheap de Back to Reality, ou encore la voix mécanique d'Impact of Technology qui vient se greffer tel un implant sur un clavier organique, raviront les amateurs de retrowave. Excellent et Bomb, quant à eux, accélèrent leur rythme pour révéler tout le potentiel que peut offrir le meilleur de l'electro-indus. Les deux derniers titres assument le rôle de combo dévastateur pour clore cet album dans le lourd avec des basses plus profondes sur un rythme bien plus nerveux. Mention spéciale à UltraCorps qui est véritablement le tube à retenir d'Extravagant.


Un nom qui ne sera pas surprenant de voir sur les dancefloors de ces prochaines années, le temps que SYNTHETISCHE LEBENSFORM se fasse une réputation dans le milieu. Nombreux titres sont éligibles au rang de tube mais sont, hélas, trop imprégnés de leur influence d'origine. Extravagant est toutefois un album ayant le niveau d'un best-of des plus grands noms de la scène industrielle. Par nostalgie de ces derniers ou pour amour du genre, c'est une réalisation qui mérite que l'on s'y attarde.