VerdamMnis Magazine - Music Promotion

Eufobia

“Eufobia„

Julien 18 novembre 2016

Le quatuor bulgare EUFOBIA, présent sur la scène métal depuis un peu plus d’une dizaine d’années, vient de sortir ce mois-ci son troisième album studio éponyme.


Qualifier le style musical d’EUFOBIA n’est pas une chose simple. Présenté comme groupe de death metal, la formation propose sur cet album un mélange des genres, à la fois death, heavy et légèrement punk, le tout cadencé à un tempo rapide qui ne faiblit jamais. Le but des 10 titres de cet album est clair : vous faire bouger, sautiller, pogotter, bref vous déchaîner. Sur ce plan là, l’objectif est atteint, il suffit de mettre la galette dans votre lecteur CD (ou de lancer votre lecteur mp3, soyons moderne !) et vous voilà partis pour 30 minutes de riffs lourds, de double-pédale et de solos de guitare en masse. 


En terme de nom de chansons, le groupe fait dans la poésie en nous proposant des titres tels que Fat Sick of Shit, Cyber Pervert ou encore le magnifique Tears of Defloration. Mais comme le dit le dicton, peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse !
Les morceaux sont dans l’ensemble bien construits et efficaces, même si un peu plus de profondeur aurait été bienvenue. Avec des titres d’une durée moyenne de 3 minutes, on entre directement dans le vif du sujet et on se demande parfois à quel moment on est passés à la chanson suivante. Certaines compositions se démarquent cependant et sont plutôt sympa, comme Hater, Dévotion, Scarecrow ou encore Liquid of Création qui se place en tête selon moi avec son jeu de batterie énergique et puissant.


Chose notable, bien que N.Bojakov assure le chant lors des performances live, sur l'album ce sont généralement 3 des 4 musiciens qui interprètent en choeur la plupart des titres. L’approche est certes originale mais on regrette du coup le manque d’identité propre, ce petit truc qui nous permet d’accrocher et de donner une âme à chaque morceau pris indépendamment. Cela dit, la part belle est laissé aux instruments et les musiciens s’en donnent à coeur joie pour en tirer le maximum.


Sans être excellent, ce nouvel album d’EUFOBIA fait le job et dispose de ce qu’il faut pour ravir les amateurs de death metal nerveux et agressif. Un bon défouloir.