VerdamMnis Magazine - Music Promotion

The Birthday Massacre

“Under Your Spell„

Pierre Sopor 11 juillet 2017

On n'a pas eu à attendre longtemps avant d'avoir des nouvelles de THE BIRTHDAY MASSACRE : la compilation Imagica (l'ancien nom du groupe, hommage au roman Imajica de Clive Barker, le papa de Hellraiser) était sortie l'an dernier et proposait titres remasterisés et reprises inédites. Le dernier "vrai" album du groupe, Superstition, remonte à 2014. Autant dire qu'on ne les avait pas perdus de vue longtemps. Financé via Pledgemusic, voici donc Under Your Spell, et pas de doute : rien qu'à l'artwork, on est bien chez THE BIRTHDAY MASSACRE : les habituelles teintes violettes et le mélange d'univers kawaii et gothique sont une fois encore de la partie.


Superstition se démarquait des sonorités habituelles du groupe en proposant quelque chose de moins sombre que par le passé. Under Your Spell, lui, revient à des ambiances plus dark dès One. L'identité sonore du groupe reste identifiable entre mille, avec ses synthés retro très présents, ses mélodies pop gentillettes, son chant éthéré et ses guitares parfois bien lourdes, mélangeant influences new-wave, synthpop et metal indus. Certes, il y a ce côté très sucré, cette ambiance de conte de fée qui peut paraître naïve, mais il se dégage aussi une certaine sérénité des nappes musicales agréable et réconfortante malgré la mélancolie qui s'en dégage (Under Your Spell ou The Lowest Low, par exemple). Et puis, si le chant de Chibi reste (presque) toujours dans l'apaisement, certains titres laissent la place à des guitares bien plus agressives (Counterpane, ou l'assez glauque No Tomorrow et ses passages où le chant devient plus effrayant), très industrielles. Car derrière les apparences inoffensives et toutes mignonnes, tous ces titres très pop et accrocheurs (All or Nothing est beaucoup trop catchy pour garder sa street-credibility et il est possible que des papillons soient sortis des orifices de l'auteur de ses lignes sans qu'il ne l'assume), THE BIRTHDAY MASSACRE laisse toujours planer une menace, un truc anxiogène hérité des univers horrifiques qu'ils affectionnent. C'est un peu comme cette saleté d'ours en peluche qui détourne l'attention du monstre sous le lit.


Under Your Spell ne devrait pas surprendre plus que ça les fans de THE BIRTHDAY MASSACRE. Certes, on y trouve quelques parties particulièrement agressives, mais le cocktail habituel d'ambiances cinématographiques, de synthés retro, d'onirisme, de poésie et de mélancolie est bien là et fait avec assez de sincérité et d'amour pour que ça fonctionne. Le septième album des canadiens est sombre et réconfortant, violent et apaisant, très pop et parfois très dur. On ne peut que leur souhaiter d'avoir la possibilité de continuer à développer leur univers avec la liberté que le financement participatif leur a offert.


 



Du même artiste

Review : The Birthday Massacre - Walking With Strangers(2007)

The Birthday Massacre

Walking With Strangers

Review : The Birthday Massacre - EP : Looking Glass(2017)

The Birthday Massacre

EP : Looking Glass