VerdamMnis Magazine - Music Promotion

Danny Elfman

“Nightmare Revisited„

Erick --

En 2006, Tim Burton s'attèle à la lourde tache de retoucher son chef d'œuvre 'Nightmare Before Christmas' pour en livrer une version 3D. L'occasion magnifique pour offrir l'opportunité à ses fervents défenseurs de revisiter quelques morceaux de la bande originale, composée à l'origine par Danny Elfman. L'expérience a offert deux sublimes reprises, la première 'Sally Song' de Fiona Apple, la seconde, le morceau d'ouverture interprété dignement par Marilyn Manson. L'expérience a été si bien accueillie qu'en 2008 vient l'idée de faire réinterpréter l'ensemble de la BO. C'est sans surprise que vous retrouverez l'interprétation de Marilyn Manson, ainsi qu'une nouvelle de son vieil ami Jonathan Davis avec Korn pour 'Kidnap the Sandy Claws' donnant quelques défis quasi-expérimentaux à un groupe s'éteignant doucement depuis quelques années. Tous deux ralliés sans grande surprise à la cause Burtonienne pour des reprises très métalliques de ces incontournables de la BO. Amy Lee de Evanescence reprend 'Sally Song' qui après celle de Fiona Apple ne présente pas beaucoup plus d'intérêt. Les autres morceaux sont souvent instrumentaux et les reprises les plus marquantes sont généralement à l'origine les plus grandes compositions de la version originale. Parmi les plus remarquables 'Oogie Boogie's Song' interprétée à la guitare folklorique par Rodrigo y Gabriela, 'Doctor Finkelstein' de Amiina, une version imbibée d'une atmosphère mystique légèrement orientale, ou encore 'Jack's Lament' dans un autre registre plus pop rock. Dans la catégorie des ratés 'Making Christmas' de Rise Against en version punk-rock ou encore 'Poor Jack' à laquelle on y croit pas tout du long malgré une volonté louable de coller à l'élocution de Jack. 'Finale/Reprise' des Shiny Toy Guns offre une intro très creepie avant d'enchainer dans de l'atmosphérique qui n'est pas sans nous déplaire. Dans l'ensemble les reprises équivalent rarement les versions originales mais nous offrent toutefois quelques interprétations très intéressantes ainsi que des tentatives plus improbables à découvrir.