Promethean

“Aloades„

Spoon 03 décembre 2017

En général, quand on parle de metal symphonique, le débat qui s'en suit est à double tranchant entre les multiples groupes à chanteuse dont le succès dépend du physique de cette dernière ou les nombreuses copies de CRADLE OF FILTH. Que penser donc d'Aloades dans ce milieu si controversé ? À l'instar du mythe, les français de PROMETHEAN se rebellent contre les stéréotypes et espèrent renverser ces derniers avec leur symphonic blackened death metal.


Ce qui peut choquer à la première écoute, c'est le clavier de la première piste tellement ce dernier est intrusif. L'ensemble serait beaucoup plus appréciable avec une meilleure balance des différents instruments. Les finaux de Le Supplice des Aloades et de The Plague sont complètement anesthésiés par la symphonie qui s'impose sur le reste. À contrario, Niobides est parfaitement balancée et est nettement plus appréciable que ses consœurs. Avec donc une guitare davantage exposée mais surtout un clavier légèrement mis en retrait, notamment dans les phases de blast, ces quelques petits arrangements ascensionneront le futur album au Parthénon français du metal symphonique aux côtés d'ANOREXIA NERVOSA ou de FURIA.


Hormis ces quelques petites inconvenances mineures, c'est un essai convainquant pour les parisiens de PROMETHEAN qui signent avec leur premier EP une entrée réussie. La musique est un véritable affrontement cosmogonique orchestrée par une rythmique inspirée au travers de l'atmosphère dégagée par le clavier qui contribue à l'effort de guerre pour rejoindre les Titans dans leur insurrection.


Le groupe annonce un futur album axé sur le mythe horrifique de Lovecraft, ce qui pourrait amener à un TCHORNOBORG en plus accessible ou à une titanomachie contre les bordelais de THE GREAT OLD ONES suivant le camps choisi : black ou death.