The Force Dimension @ BIM Festival 2014 - Antwerp (2014-12-20)

Live Report | The Force Dimension @ BIM Festival 2014 - Antwerp (2014-12-20)

Cécile Hautefeuille 20 décembre 2014
Récapitulons : trois amis néerlandais tripatouillent du synthé à la fin des années 80. Ils mélangent la musique de Kraftwerk et FRONT242, la voix des PET SHOP BOYS et créent un son qui va devenir l'euro dance avec quelques années d'avance, et avec ce mix complètement inédit, sortent deux albums en deux ans, avant de pérécliter et tomber dans l'oubli. L'ovni musical est presque un chef d'oeuvre, une perle noire qu'on aime refaire glisser sous le diamant dans les soirées nostalgie. Donc lorsqu'on apprend que le groupe essaie pour la troisième fois de se reformer, on essaie naturellement de les booker dans un festival néerlandophone qui promeut les talents régionaux. Sauf que de l'original il ne reste que Rene van Dijck, et la voix si singulière de Tycho de Groot est remplacée par un petit bout de femme, semblerait-il mi-néerlandaise mi-espagnole, nommée Betty Correa. Visuellement, c'est déjà très déroutant : Rene van Dijck reste dans son costume trois pièces très Kraftwerkien avec cravate à paillettes, tandis que Betty Correa débarque dans un look d'écolière de treize ans qui aurait avalé Buffy Summers dans sa période mini-jupe. Musicalement, on retrouve le son d'antan, léché, briqué, professionnel et indubitablement unique. Le chant, lui, est la faiblesse du groupe. la distorsion des micros fait penser à deux robots cheaps dans une production de série B, à du post-punk/batcave non maîtrisé, à du Anne Clark en pleine crise d'hystérie. Bref, c'est raté et ça fait mal aux oreilles. Un bon souvenir doit parfois savoir rester un bon souvenir.