Lamb Fest - Stellar Ball / KBS @ Tokyo (05 novembre 2015)

Live Report | Lamb Fest - Stellar Ball / KBS @ Tokyo (05 novembre 2015)

Mandah 05 novembre 2015 Mandah

Le 5 novembre dernier a eu lieu l'inauguration du Lamb Fest au Stellar Ball Shinagawa à Tokyo, dont la capacité d'accueil peut atteindre approximativement 2000 personnes. Fondé par MERRY, ce festival de deux jours était l'occasion pour le quintet japonais de célébrer ses 14 ans en grande pompe ! Pour l'événement, chacune des représentations des groupes programmés cette première journée, à savoir Su-Xing-Cyu, Kuroneko Chelsea, LIPHLICH, lynch. et MUCC, fut soutenue par l'un des membres de MERRY. C'est le frontman Gara qui a chanté une chanson en duo avec lynch. et le guitariste Yuu qui a accompagné MUCC sur l’un de leurs titres. Je ne pourrai vous dire ce qu’il en est des autres groupes, étant arrivée pendant le changement de set qui préparait la venue de lynch. sur scène.

Les trois représentations, chacune très carrée musicalement et scéniquement, ont été acclamées par le public. La disposition de la salle, faite en large plutôt qu’en profondeur, a favorisé une amplitude sonore très agréable à l’oreille, notamment au niveau du jeu basse/batterie et une visibilité de la scène totale et claire. Les concerts étaient aussi bien audibles que visibles, peu importe la place prise depuis la fosse. Cette fosse, très surprenante d’ailleurs, était quasi-exclusivement composée de filles. Les garçons se comptaient sur les doigts de la main. Mais finalement, il manquait autant d’hommes en fosse que de femmes sur scène. De lynch. à MUCC, l’énergie est d’abord montée crescendo mais l’aisance de Tatsuro (vo) a fait monter la sauce d’un cran à partir de la moitié du set de MUCC à coup de bains de foule à répétition, prises de parole en faveur de MERRY et autres genres d’interactions avec le public. Cette soirée fut également spéciale pour l’un des membres de ce groupe : le bassiste Yukke fêtait en effet son anniversaire ce jour-là, le gâteau surprise a d’ailleurs fini sur son visage plutôt que dans son estomac. La fosse plus dense et compacte, fin prête à accueillir le groupe phare de la soirée, n’a pas été déçue. MERRY a clôturé la première édition de son festival sur les chapeaux de roues. Le groupe, visiblement ravi d’être là, a offert un show très bien ficelé, théâtralisé et énergique, notamment grâce à son batteur, son jeu frénétique et interventions nombreuses au micro, et son chanteur, sa performance Dionysienne et ses mouvements sensuellement explicites. Le groupe, d’abord amputé d’un membre, a été rejoint par son bassiste Testu à partir du rappel, ce qui a fait explosé de joie les fans qui ne s’attendaient pas à ça. Malgré sa condition physique réduite, le musicien portait une minerve et son instrument était fixé à un pied, il a su adapter sa présence scénique en jouant plus près du public, à l’extrême bord de la scène. Le set, déjà très court, s’est terminé par le même titre qui l’a ouvert : Chiyoda-sen Democracy. Mais pour ce deuxième round, MERRY a été rejoint sur scène par la quasi-totalité des guests qui figurent dans le clip-vidéo de la chanson — dont DADA de VELVET EDEN qui sortira son nouvel opus, Requiem, en janvier 2016 — ainsi que tous les groupes qui ont joué sur scène avant eux.

Vous pourrez bientôt avoir l’occasion de voir MERRY sur scène, le groupe prévoit en effet une tournée en Europe l’année prochaine, soit 10 ans après leur premier passage sur le vieux continent. À noter dans vos agendas, MERRY sera à la Boule Noire de Paris le dimanche 28 février 2016. Les billets seront en vente à partir du 14 novembre.