Laibach @ NCN Festival 2014 - Deutzen (2014-09-05)

Live Report | Laibach @ NCN Festival 2014 - Deutzen (2014-09-05)

Cécile Hautefeuille 05 septembre 2014
Cette journée est placée sous le signe de la controverse. Du moins en France, elle le serait. A Deutzen, LAIBACH fait l'unanimité et reste l'un des groupes de cette édition les plus attendus. Cela se vérifie d'ailleurs dans le premier sens du terme, puisqu'ils seront les seuls du week-end à démarrer leur set en retard (plus de 20 minutes). Le groupe donne le ton, l'ambiance est pesante : chaque membre entre dans son personnage pour jouer sa partition avec la plus fine précision. Le spectacle est éclatant, d'un point de vue sonore comme visuel. Le groupe parvient par quelque magie à transmettre l'émotion et partager avec le public sans jamais lui adresser la parole ou transgresser son jeu de rôle. Le calme revient temporairement pendant "Koran", le temps de reprendre son souffle pour la seconde moitié du set plus puissante encore. Cependant, les nostalgiques de l'ancien LAIBACH peinent à s'y retrouver : le groupe aux 35 ans de carrière et aux dizaines de tubes n'a interprété que son dernier album "Spectre" ainsi que quelques morceaux de la bande originale d'Iron Sky, mais si peu de classiques. Le groupe souhaite rester dans le concept de "Spectre", vécu comme une unité inséparable. Pour les amoureux de la nouvelle formation LAIBACH, ce fut un grand moment. La première journée se clôt sur la grande scène avec l'incroyable show de LAIBACH, mais aussi avec, sur la Kulturbühne, SIEBEN, projet solo expérimental du britannique Matt Howden (ex SOL INVICTUS), moitié musique classique, moitié electro minimale. Un homme, un violon, une boîte à rythme, une pédale d'enregistrement pour faire des boucles, une performance incroyable. Le spectacle est lunaire, à voir ABSOLUMENT.