Live Report | Betraying The Martyrs + From Sorrow To Serenity + Modern Day Babylon + Resolve @ Mjc Ô Totem - Rillieux (24 mars 2018)

Manon Nadolny 25 mars 2018 David Paoli Manon Nadolny

Ce samedi 24 Mars Mediatone organisait à la fameuse Mjc Ô Totem de Rilleux une date prometteuse riche en metal : FROM SORROW TO SERENITY, MODERN DAY BABYLONE, RESOLVE et les incontournables BETRAYING THE MARTYRS.

From Sorrow to Serenity

FROM SORROW TO SERENITY, groupe de metal djent nous vient tout droit de Glasgow (UK) et se compose d'un quatuor efficace: Gaz King au chant, Steven Jones à la guitare, Andrew Simpson à la basse et Ian Baird à la batterie.

La salle de la MJC, malheureusement très excentrée du centre de Lyon, nous semble  bien vide en ce début de samedi soir. Peu de personnes se sont déplacées dans la salle pour découvrir et assister au set de FSTS, qui valait clairement le détour. Dommage pour eux. Rien de très original dans leurs compositions, si ce n'est une efficacité évidente ! Leur son est puissant, leurs break downs bouncent et l'ingénieur lumière a su sublimer le show avec son très bon travail. Les musiciens semblent très jeunes, serrés dans leurs skinny slims, mais leur attitude et jeu de scène sont très pro. Ils sont à l'aise et ne se laissent pas décourager par la timidité du public.
Avec leur mélange de metalcore, djent et deathcore (même s'ils n'ont rien inventé), leur prestation et la qualité des structures de leurs morceaux démontrent clairement que ce style musical coule dans leurs veines.

Nous leur souhaitons une bonne continuation, FROM SORROW TO SERENITY est un groupe très prometteur qui aurait tout à gagner à se démarquer.

Setlist:
01. Golden Age
02. Forsaken
03. Perpetrator
04. Illusive
05. Break The Mould
06. The Way Back

Modern Day Babylone

Le trio tchèque MODERN DAY BABYLONE, originaire de Teplice est un groupe instrumental de djent groove ambiant au son très travaillé, aux riffs d'une efficacité et d'une complexité vraiment remarquable. Il se compose de Přemysl Kunčický à la basse, Petr Hataš à la batterie et Tomáš Raclavský à la guitare.

Il est inhabituel pour nous d'assister à un set instrumental, les avis sont partagés. Certains seront très frustrés par l'absence de chant, d'autres soulagés, les voix du metal sont impénétrables... En tendant l'oreille, il est impossible de passer à côté de l'influence palpable de PERIPHERY, et nous pouvons clairement imaginer la voix de Spencer Sotelo qui collerait parfaitement bien sur leurs morceaux !
Les trois musiciens sont parfaitement en phase et carrés malgré le nombre conséquent de changements de tempo. Le public est conquis et nous aussi (ou presque).

Setlist:
01. Sleeper
02. Coma
03. Journey of Living
04. Timelapse
05. Falls
06. Otherside
07. Wake Up
08. Infinity

Resolve

C'est au tour de RESOLVE, le quatuor le plus prometteur de la scène locale Lyonnaise, de monter sur scène. Nous attendions de les revoir avec impatience !

Composé de Anthony Diliberto au chant, les trois frères Mariat, Robin à la basse, Nathan à la batterie et Aurélien à la guitare, le groupe a su faire parler de lui en très peu de temps. Leur premier EP, Rêverie, est un véritable bijou aux textes engagés dans un univers planant et très rythmé.
Bien que le groupe soit né il y a peu de temps, ils ont déjà eu la chance de partager la scène aux cotés de groupes tels que WHILE SHE SLEEPS ou encore, prochainement, OCEAN ATE ALASKA. Rien ne semble se mettre en travers de leur chemin vers la gloire ! Et pour preuve, ce soir, ils joueront en troisième position pour cette date à la Mjc Ô Totem, une place que les musiciens avouent ne pas comprendre. Serait-ce de la modestie ou ne se rendent-ils pas compte de leur talent ?

Place au show ! C'est devant un groupe guidé par un chanteur front limite gêné que nous nous retrouvons. Leur set fût impeccable comme à leur habitude, quoi que moins énergique peut-être. Et même si nous constatons une récurrence dans l'absence de gain du micro back de Robin, qui semble pourtant avoir un scream intéressant... ce sera pour une prochaine fois !

Setlist:
01. Abyss
02. Cycles (New song)
03. Exposed
04. Navel Gazing
05. Rapture
06. Binarity

Betraying the Martyrs

L'heure est maintenant venue pour BETRAYING THE MARTYRS de monter sur scène. Nous les avions précédemment vu au Brise Glace à Annecy aux côtés de DAGOBA en décembre dernier alors qu'il commençait à neiger (live report).

Le groupe est actuellement en tournée pour la promotion de leur album The Resilient, sorti l'année dernière. Plus vraiment besoin de les présenter, mais un petit rappel s'impose: l'imposant frontman Aaron Matts (quick maths), Victor Guillet au piano, chant et back screams, Baptise Vigier et Steeves Hostin à la guitare pour remplacer Lucas D'angelo, Valentin Hauser à la basse et Boris Le Gal à la batterie.

La salle est enfin presque remplie bien qu'encore un peu parsemée et le public est chaud bouillant ! L'énergie de ce groupe est vraiment indéniable. Leur jeu de scène toujours autant travaillé et celui des lumières est top bien que leur ingé lights ne soit pas présent lors de cette tournée. Comme d'habitude, BETRAYING THE MARTYRS fait son show, et il le fait bien ! Ça pogotte dans tous les sens. Nous avons même le droit à un giant circle pit et wall of death; les ingrédients principaux pour tout concert qui se respecte. Nous avions peur que le public ne se réveille jamais, et nous avions tort, fort heureusement !

Setlist:
01. Intro
02. Lost For Words
03. Wide Awake
04. Where The World End
05. Ghost
06. Man Made Disaster
07. Love Lost
08. Liberate Me Ex Inferis
09. Life Is Precious
10. Waste My Time
11. Unregistered
12. Disconnected
13. The Resilient

Rappel:
14. The Great Disillusion