VerdamMnis Magazine - Music Promotion

THE MICRO HEAD 4 N's @ Shinjuku LOFT - Tokyo (JP) - 12 janvier 2016

Mandah 01 janvier 1970 -- --
Le live-house Shinjuku LOFT situé à Tokyo fête cette année ses quarante printemps ! Pour l’événement, la salle, en collaboration avec master+mind, a programmé une série de concerts sous l’appellation « Rock is Culture 2016 » réunissant divers groupes et artistes issus dudit mouvement musical, du 10 janvier au 26 février 2016. Ce lieu, devenu incontournable à mi-chemin entre un bar américain typique et les caves de soirées gothiques offre un cadre intimiste et un cachet certain. C’est donc dans ces locaux que SAKURAI Yuki, LIPHLICH, STEREO.C.K et THE MICRO HEAD 4N’S se sont réunis pour fêter cet anniversaire. Grâce à une musique sur-vitaminée, LIPHLICH a lancé les hostilités en grande pompe. La température de la salle est montée rapidement, faisant oublier l’hiver enfin arrivé à Tokyo. SAKURAI Yuki a ensuite pris le relais en proposant un show complètement différent. Au rendez-vous : un concert acoustique avec voix et guitare uniquement. Bien que son chant empreint d’émotions témoigne d’une justesse incontestable, la transition est trop nette, peu judicieuse ! STEREO.C.K est venu secouer le cocon dans lequel la salle était plongée. Les rythmiques sont sont complètement débridées ! La basse, très présente, est clairement un point essentiel au groupe. Pas étonnant lorsque l’on sait que le musicien n’est autre que Kazu, ex-Kagerou. Le guitariste, Yuana, toujours adepte des grimaces et expressions faciales bizarroïdes, est aussi un ex-Kagerou. Il en résulte quelque chose de similaire dans les compositions entre les deux groupes. Ça groove, ça part dans tous les sens. Mais le set est court et le groupe quitte la scène rapidement. THE MICRO HEAD 4N'S, avec ZERO et Tsukasa ex-D’ESPAIRSRAY, clôture finalement la soirée avec un univers moins sombre, plus festif. C’est entraînant et efficace ! La musique, teintée d’electro, fait danser le public. On regrette simplement qu’il n’y ait plus de guitares, d’autant plus que le groupe est composé de deux guitaristes. Cet enchaînement, STEREO.C.K / THE MICRO HEAD 4N'S, fait remonter certains souvenirs : on ne peut s’empêcher de penser au Coupling Tour 2005 qui réunissait D’ESPAIRSRAY et KAGEROU en France et Allemagne. Belle soirée qui s’est achevée avec les groupes sur scène souhaitant leurs meilleurs vœux pour l’année 2016. Et pourquoi pas, une venue prochaine de STEREO.C.K et THE MICRO HEAD 4N'S sur le vieux continent ?