VerdamMnis Magazine - Music Promotion

La Maximum Cavalery

“Faillite Civile„

Spoon 28 juin 2017

Ah, la scène fusion française et ses nombreux groupes qui ont fait pogoter nombre d'ados et entraîné la plupart d'entre eux dans le milieu du metal. Les années nü-metal et ses chants hip hop parsemés de beuglement couplés de riffs groovy vont ressurgir à l'écoute de Faillite Civile, premier opus de LA MAXIMUM CAVALERY. Un curieux nom derrière lequel se cache un quatuor français avec la volonté de retourner la fosse.


La première chanson est souvent décisive. Ici, Défense de Penser capte efficacement notre curiosité pour rapidement avoir toute notre attention sur ce titre énergique . On comprend que l'on a affaire à du groove solide. Les influences se font tout de suite ressentir. On reconnait facilement SOULFLY sur Playa ou GOJIRA sur Bandana et Vers le Ciel, mais surtout LOFOFORA au niveau de la voix.


Parlons-en d'ailleurs. Le chant de Djuice s'écoule de façon fluide et limpide. Les alternances vocales entre hip hop et grunt sont maîtrisées et se font sans discontinuité. Instinct Animal est un excellent exemple de cette fluidité. Le flow se calque toutefois trop sur la rythmique sans réel détachement. On obtient donc quelque chose de très incisif mais avec peu de variation au niveau du rythme. Qu'à cela ne tienne, le quatuor est là pour nous faire bouger sans répit sur fond de galères sociales. Les scansions sur les pistes de Tolérance Zéro et de Bandana sont de véritables appels de poings levés tout en se joignant au chanteur.


Quelques  chansons se finissent malheureusement de façon sèches et abruptes, laissant un sentiment inachevé. Pour reprendre Instinct Animal ou Défense de Penser, c'est très frustrant d'être entraîné par le rythme et de s'arrêter brusquement de cette façon alors que ces chansons font partie de celles qui bougent le plus.


Si vous êtes nostalgiques de DOBERMAN [CREW] ou de KLOZECORE, vous retrouverez chez LA MAXIMUM CAVALERY le projet qu'aurait pu donner CHAPTER HATE. Le rapprochement avec les pistes les plus agressives de LE NOYAU DUR vient aussi naturellement, où l'on aurait ajouté des paroles teintée BABYLON PRESSION. Mais c'est surtout l'envie de ressortir un bon vieux LOFOFORA qui va l'emporter.


LA MAXIMUM CAVALERY est définitivement une fusion de groupes aux styles éponymes pour un creuset énergique, dynamique, puissant. A découvrir sur scène !